FootballFootball : Coupe du Monde 2019

CdM : Parfum de déjà-vu entre la Norvège et l’Angleterre

Les quarts de finale de la Coupe du Monde débutent ce jeudi à 21h, avec un duel intéressant entre la Norvège et l’Angleterre. Si les Anglaises partent avec la faveur des pronostics, elle devront grandement se méfier des Norvégiennes, capables de faire tomber n’importe quel adversaire.

Après trois semaines de compétition riches en émotions, on entre désormais dans le sprint final de cette Coupe du Monde. La Norvège et l’Angleterre lanceront les hostilités, avec un parfum de déjà-vu quatre ans après leur duel en huitièmes de finale du Mondial 2015 (victoire 2-1 des Anglaises). La capitaine norvégienne Maren Mjelde a déclaré : « On aurait du gagner contre l’Angleterre. C’est resté dans mon esprit depuis et ça m’ennuie toujours ». Le match est lancé.

Les Lionesses veulent leur couronne

Jamais titrée dans une Coupe du Monde, l’Angleterre a confirmé son statut de sérieux outsider avec un parcours quasi parfait depuis le début de la compétition. Des prestations solides et une victoire convaincante face aux Japonaises en phase de poule (2-0), les Anglaises sont en confiance avant d’aborder leur quart de finale face à la Norvège. L’objectif de la troisième nation au classement FIFA est affirmé : décrocher le titre suprême.

>> A LIRE AUSSI : Face au Cameroun, l’Angleterre tient son rang et rejoint la Norvège en quart de finale

La défense des Lionesses est une de leurs forces depuis plusieurs mois. Un seul but encaissé en éliminatoires, tout comme lors de cette Coupe du Monde, elles peuvent aussi compter sur une attaque redoutable, à l’image d’une Ellen White en pleine forme, meilleure buteuse de son équipe avec quatre réalisations. Pour se défaire des Norvégiennes et se hisser dans le dernier carré, les filles de Phil Neville devront conserver les mêmes standards et réaliser un match plein sous peine de connaître une énorme désillusion.

Les Anglaises après l’ouverture du score de Steph Houghton (numéro 5) face au Cameroun

Les Norvégiennes prêtes à créer la surprise

Et dire que pour cette Coupe du Monde, la Norvège est privée de ses meilleures joueuses. Ada Hegerberg, la ballon d’or 2018, a fait le choix fort de ne pas participer au Mondial et Emile Haavi, une des pièces maîtresses du dispositif scandinave, a quant à elle été contrainte de quitter prématurément ses coéquipières, suite à une blessure après quelques jours de compétition.

>> A LIRE AUSSI : Pourquoi Ada Hegerberg ne participe pas à la Coupe du Monde ?

Ces deux absences n’ont apparemment pas perturbé les filles de Martin Sjogren, qui ont déjoué les pronostics en huitièmes de finale en faisant tomber l’Australie de la talentueuse Sam Kerr, au terme d’une séance de penalty haletante. De la rigueur, du réalisme dans les deux surfaces, et une osmose entre les joueuses expérimentées et les jeunes talents. Telles sont les caractéristiques des championnes du Monde 1995, qui sans faire de bruit, répondent une nouvelle fois présent dans la reine des compétitions. Nul doutes qu’elles ambitionnent désormais de décrocher leur deuxième étoile le 7 juillet prochain. Un long périple et un premier obstacle de taille se dresse devant elles face aux talentueuses Anglaises. Rendez-vous ce jeudi à 21h, au Stade Océane du Havre.

Les Norvégiennes fêtant la victoire face aux Australiennes en huitièmes de finale (©FIFA)

Photo à la Une (@FIFA)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité