FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Les Lionnes étaient trop fortes

Étincelante, l’Angleterre s’est aisément qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du monde en venant à bout de la Norvège (3-0). Impressionnantes depuis le début de la compétition, les Anglaises s’affirment comme un sérieux candidat à la victoire finale.

Jill Scott a montré la voie. D’entrée. À peine le temps de s’installer en tribunes que les spectateurs du stade Océane du Havre ont assisté à l’ouverture du score de la capitaine des Three Lions, qui a idéalement lancée les siennes sur le chemin du succès en reprenant un ballon qui traînait dans la surface d’une frappe croisée du droit (1-0, 3′). Le début d’un festival offensif, qui a conduit les joueuses de Phil Neville a dominé outrageusement ce premier quart de finale, tant techniquement que physiquement.

>> À LIRE AUSSI : L’équipe type des huitièmes de finale

Bien en place, les coéquipières de Stephanie Houghton n’ont laissé que très peu d’espaces aux Norvégiennes, qui peu avant la mi-temps, ont concédé un deuxième but, suite à une action collective entre Lucy Bronze et Nikita Parris, qui s’est conclue par le but d’Ellen White (2-0, 40′). En inscrivant sa cinquième réalisation dans la compétition, l’attaquante d’Arsenal est devenue la meilleure buteuse de cette Coupe du monde et a permis à son équipe de faire un premier break, avant que Lucy Bronze ne vienne définitivement achever la Norvège d’une sublime frappe aux vingt-cinq mètres qui a terminé sa course sous la barre d’Helmseth (3-0, 57′). À trois zéro, les Anglaises ont tranquillement géré, pour décrocher leur qualification pour les demi-finales. Comme en 2015.


Photo à la Une : (@FIFA)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer