FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Avec ou sans Marozsan, l’Allemagne veut sa place dans le dernier carré

L’Allemagne et la Suède se retrouvent ce samedi soir (18h30) à Rennes, à l’occasion d’un dernier quart de finale alléchant et indécis. Sur le papier, dans les esprits, l’Allemagne est favorite. Mais cette équipe de Suède, plutôt emballante depuis le début de la compétition, n’a pas dit son dernier mot.

Le mystère plane toujours sur cette rencontre. Sera-t-elle là, dès le coup d’envoi ? Absente des terrains depuis le match inaugural de l’Allemagne face à la Chine (1-0) suite à une blessure à un orteil, la meneuse et star de la Nationalmannschaft, Dzsenifer Marozsan, devrait réapparaître dans cette Coupe du monde, ce samedi soir, à Rennes, face à la Suède. Une nouvelle rassurante pour l’Allemagne, qui sans sa joueuse phare, ne présente pas toujours le même visage, notamment dans l’animation du jeu. En conférence de presse, la sélectionneuse Martina Voss-Tecklenburg a levé une partie de l’interrogation sur la présence de la milieu de terrain lyonnaise, sans pour autant confirmer sa présence au coup d’envoi. « Si Dzseni est dans le groupe, c’est qu’elle peut jouer. Le reste vous le verrez demain (samedi). »

>> À LIRE AUSSI : Vendredi ou les rêves brisés

En face, si la présence ou non de la stratège allemande interroge, pour Peter Gerhardsson, son équipe ne doit pas se focaliser sur cette incertitude. « Si Marozsan est dans le onze, nous avons une idée de ce que ça donnera. Et si elle est sur le banc, nous avons un plan pour ça aussi. » Face à une nation que qu’elles n’ont plus battue depuis vingt-quatre ans, les Suédoises devront se montrer éblouissante pour écarter l’un des favoris à la victoire finale. « Nous savons que nous allons jouer contre une équipe qui, en défense, est de la même classe que le Canada. L’Allemagne a plus de qualités offensives donc ce sera encore plus difficile, mais parfois, 1-0 est suffisant. » La Suède croise les doigts pour.

0


Comme le nombre de but encaissé par l’Allemagne depuis le début de la compétition. En quatre rencontres, les Allemandes n’ont pas craqué à une seule reprise. Fort.

Les compositions probables :

Allemagne : Schult – Gwinn, Doorsoun, Hegering, Simon – Goessling, Leupolz – Huth, Marozsan, Däbritz – Popp (cap.)

Suède : Lindahl – Glas, Fischer, Sembrant, Eriksson – Asllani, Rubensson, Seger (cap.) – Jakobsson, Blackstenius, Rolfö


Photo à la Une : (@FIFA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer