FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Italie – Pays-Bas : Les notes de la rencontre

A l’issue de la victoire des Pays-Bas face à l’Italie (2-0), retrouvez les notes de la rencontre. Sherida Spitse, auteure de deux passes décisives sur coup franc, a réalisé un match solide dans le milieu de terrain. Shanice Van De Sanden a déçu. Les Azzurre ont tout donné mais ont été surclassées par l’armada offensive des Oranjes.

>> A LIRE AUSSI : Qualification historique pour les Néerlandaises en demi-finale de la Coupe du Monde

Les notes des Néerlandaises :

Sari van Veenendaal : 6

Très peu mise en danger, Sari van Veenendaal a su être décisive à la 82ème minute. A 2-0, la gardienne néerlandaise est sortie dans les pieds de Daniela Sabatino pour repousser sa tentative. Elle a éteint un possible espoir transalpin. Mise à part cette belle sortie, elle a été impériale dans les airs. 

Merel van Dongen : 5 

En difficulté sur son côté lors de la première période, Merel van Dongen a bénéficié de la domination de son équipe pour souffler par la suite. La latérale du Bétis Seville a raté quelques transmissions mais globalement, ses quelques erreurs n’ont jamais coûté d’occasions. 

Dominque Bloodworth : 5

Sans faire un match brillant, Dominique Bloodworth a tenu son rang en défense. En première mi-temps, le duo de la défense centrale a concédé quelques occasions. Au retour des vestiaires, elles ont bénéficié d’un milieu de terrain ultra-solide et n’ont pas eu à s’interposer. 

Stephanie van der Gragt : 7 

Comme son pendant gauche dans la défense néerlandaise, van der Gragt a bien été protégée par son milieu de terrain. La joueuse du Barça a délivré le peuple néerlandais à la 80ème minute d’une tête imparable, deuxième poteau. Un deuxième but synonyme, à ce moment là, d’une qualification en demi-finale.  

Desiree van Lunteren : 7 

Belle prestation de la joueuse de l’Ajax, ce samedi sur la pelouse du Hainaut à Valenciennes. Van Lunteren n’a pas commis d’erreurs défensives et s’est parfaitement projetée pour accompagner les coups de sa sélection. En soutien de Shanice van de Sanden, elle a souvent dédoublé pour proposer des solutions et adresser de bons centres dans la surface. 

Jackie Groenen : 6

La milieu de terrain est restée très basse dans cette rencontre. En gestion durant la majeure partie de la rencontre, elle a récupéré de nombreux ballon et s’est montrée solide dans les duels. Elle a notamment permis à son équipe de remporter la bataille du milieu de terrain. 

Daniëlle van de Donk : 7

Electron libre dans le jeu offensif néerlandais, Daniëlle van de Donk s’est baladée durant 90 minutes entre le côté droit et le côté gauche. En soutien de Lieke Martens, elle a permis de créer le surnombre. Ses déplacements entre les lignes azzure et ses choix justes ont permis aux Pays-Bas de trouvé la faille lors du second acte. Elle aurait pu ouvrir la marque à la 58ème minute, mais sa frappe enroulé à trouvé la barre. 

Lieke Martens : 6

Lieke Martens n’a pas réussi à faire la différence durant cette rencontre. Pour autant, l’aillière oranje s’est montrée impeccable balle au pied. Elle n’a perdu que très peu de ballon et a permis à sa sélection de conserver le cuir dans la surface adversaire. A quelques reprises, elle a tenté sa chance, en rentrant sur son pied droit. Mais ses frappes n’ont pas déstabilisé la gardienne italienne. 

Vivianne Miedema : 7

Pas forcement à son avantage durant la première période, Vivianne Miedema s’est montrée dangereuse en deuxième mi-temps. Elle a même permis à sa sélection d’ouvrir le score à la 70ème minute, d’une tête décroisée sur un coup franc tiré par Spitse. Elle aurait pu réaliser le doublé mais la gardienne italienne a repoussé ses tentatives. 

Shanice van de Sanden : 4 

Sur son flanc droit, la Lyonnaises n’a jamais réussi à trouver ses partenaires sur ses centres adressés dans la surface. Si Shanice aura tenté balle au pied, elle a souvent buté sur la défense italienne. Remplacée à la 56ème par Lineth Beerensteyn, van de Sanden n’aura pas livré le match qu’on attendait d’elle. 

Joueuse du match : Sherida Spitse : 8

Sentinelle du milieu de terrain, Sherida Spitse s’est montrée solide dans la récupération et dans le duel. Elle a surtout débloqué la situation grâce à ses coups de pied arrêtés. Après une belle tentative directe à la 65ème où elle a frôlé le poteau d’une frappe de plus de 30 mètres, la joueuse de Twente a déposé de superbes ballons sur la tête de Miedema et de van der Gragt (70’ et 80’). 

Les notes des Italiennes :

Laura Giuliani : 5

Après une première période plutôt tranquille, elle a ensuite été énormément sollicitée par les attaquantes hollandaises. Auteure de quelques arrêts décisifs, elle a longtemps retardé l’échéance avant de craquer par deux fois sur coup de pied arrêté.

Elisa Bartoli : 4

Elle a eu beaucoup de mal en première mi-temps dans son duel face à l’intenable Lieke Martens, mais s’est arrachée sur tous les ballons comme à son habitude. Elle a cédé sa place à Lisa Boattin (46′).

Sara Gama : 4

La capitaine des Azzurre a coulé en seconde période à l’image de ses coéquipières. Souvent prise par la vitesses des Bataves, elle a tout de même rassuré son équipe avec une bonne qualité de relance.

Elena Linari 5 :

Impériale pendant les 45 minutes, elle a stoppé de nombreuses offensives adverse sur des interceptions bien senties grâce à un très bon placement. Moins en jambe par la suite, la vivacité des attaquantes Oranjes lui a fait défaut, surtout en fin de match.

Alia Guagni : 3

Elle n’a pas fait le poids dans son duel face à la pépite Lieke Martens. Trop souvent débordée et parfois mal placée, elle a vécu un match difficile mais a eu le mérite de ne jamais rien lâcher.

Aurora Galli 4 :

On a pas reconnu la Aurora Galli du début de Coupe du Monde. Très discrète offensivement et battue dans beaucoup de ses duels, elle n’a pas réussi à répondre à l’impact physique imprégné par le milieu de terrain des Bataves.

Valentina Giugliano : 6

Elle a comme à son habitude fait le sale boulot pour son équipe. Un pressing incessant et beaucoup de ballons grattés dans l’entre-jeu, mais elle était bien trop seule pour remporter la bataille du milieu de terrain

Valentina Cernoia : 3

Transparente dans ce match, elle n’a pas réussi à faire de différences sur son côté gauche mais n’a jamais rechigné à participer aux tâches défensives et a quasiment évolué en tant qu’arrière gauche en deuxième période. Elle a tenté quelques percées, en vain.

Valentina Bergamaschi : 5

Très présente sur son côté, elle a manqué cruellement de réalisme sur deux situations en début de match (16′, 21′). Vraie joueuse couloir de par sa puissance, sa technique et son endurance, elle s’est éteinte dans le second acte et a cédé sa place à AnnaMaria Serturini (75′).

Barbara Bonansea : 5

En l’absence de Cristiana Girelli pour cette rencontre, la touche technique des Azzurre a fait la différence sur quelques situations en faisant parler sa vista et sa vision du jeu. Moins en jambe par la suite et usée physiquement, elle a été remplacée par Daniela Sabatino (53′).

Valentina Giacinti : 4

Elle a beaucoup couru sur le front de l’attaque, sa vitesse a posé des problèmes à la défense néerlandaise mais elle n’a pas connu la même réussite que lors de ses précédents matchs.


Photo à la Une : (@FIFA)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité