FootballFootball : Coupe du Monde 2019

CdM : L’équipe type des quarts de finale

Le dénouement de cette Coupe du Monde approche. A trois jours des demi-finales, retrouvez l’équipe type des quarts de finale.

>> À LIRE AUSSI : L’équipe type des huitièmes de finale

Hedvig Lindahl (Suède) : Après avoir sauvé son équipe en arrêtant un penalty en fin de match en huitièmes de finale, la portière suédoise a été moins sollicitée face aux Allemandes mais a répondu présent comme depuis le début du tournoi. La Suède est la grosse surprise de la compétition et la gardienne des Ladies de Chelsea y est pour beaucoup.

Lucy Bronze (Angleterre) : La Lyonnaise est l’une des meilleures joueuses depuis le début de cette Coupe du Monde. Inusable sur son côté droit, elle a de nouveau fait parler la poudre face à la Norvège. Une passe décisive après un festival sur le côté droit, et un coup de pétard à l’entrée de la surface qui a crucifié la gardienne norvégienne. Deux fois décisive et jamais inquiétée défensivement, elle a été élue joueuse du match lors de cette rencontre.

© Lucy Bronze, auteure d’un but splendide face à la Norvège

Van der Gragt (Pays-Bas) : Impériale en défense avec une présence physique et une bonne qualité de relance, la joueuse du Barça a délivré le peuple néerlandais à la 80ème minute d’une tête imparable au deuxième poteau. Si elle a été mise en difficulté sur une ou deux situations dans le premier acte face à l’Italie, elle a totalement annihilé les offensives des Azzurre en deuxième mi-temps.

Steph Houghton (Angleterre) : Tout comme sa compatriote Lucy Bronze, Steph Houghton fait parties des joueuses les plus en forme depuis le 7 juin. L’Angleterre n’a encaissé qu’un seul petit but en 5 matchs, et la capitaine des Lionesses a été solide de bout en bout. Face à la Norvège, elle a complètement éteint la virevoltante Graham Hansen.

Desiree van Lunteren (Pays-Bas) : La joueuse de l’Ajax a réalisé une très belle prestation face à l’Italie. Van Lunteren n’a pas commis d’erreurs défensives et s’est parfaitement projetée pour accompagner les coups de sa sélection. En soutien de Shanice van de Sanden, elle a souvent dédoublé pour proposer des solutions et adresser de bons centres dans la surface. 

Sherida Spitse (Pays-Bas) : Elle a parfaitement rempli son rôle de sentinelle du milieu de terrain en se montrant solide à la récupération et dans les duels. C’est surtout elle qui a débloqué par deux fois la situation, avec des coups de pied arrêtés tirés à merveille qui ont provoqué les deux buts des Oranjes.

Sherida Spitse

Ellis Scott (Angleterre) : Un rôle de box-to-box précieux, un volume de jeu impressionnant et un but d’entrée de jeu qui a lancé les Anglaises face aux Norvégiennes. Ellis Scott est l’une des grandes artisanes de la qualification de l’Angleterre en demi-finale et de son beau parcours sur le sol français.

Danielle Van De Donk (Pays-Bas) : Electron libre dans le jeu offensif néerlandais, Daniëlle van de Donk s’est baladée durant 90 minutes entre le côté droit et le côté gauche. En soutien de Lieke Martens, elle a permis de créer le surnombre face aux Italiennes. Ses déplacements entre les lignes Azzure et ses choix justes ont permis aux Pays-Bas de trouvé la faille lors du second acte. Elle a même failli ouvrir le score mais sa frappe a trouvé la barre.

Megan Rapinoe (USA) : Si Megan Rapinoe fait parler d’elle en dehors du terrain, elle rappelle à tout le monde qu’elle est avant tout une footballeuse de haut niveau lorsqu’elle entre sur le rectangle vert. Tout comme en huitièmes de finale, c’est elle qui a offert la victoire aux USA en inscrivant un doublé. Un coup franc plein de malice et un but d’opportuniste au deuxième poteau qui ont propulsé les Stars and Stripes dans le dernier carré. Avec cinq réalisations, c’est la meilleure buteuse de la compétition en compagnie d’Alex Morgan et d’Ellen White.

Megan Rapinoe auteure de 5 buts depuis le début de la compétition

Sofia Jakobsson (Suède) : La Montpelliéraine monte en puissance depuis le début du tournoi. Très en jambe face à l’Allemagne, c’est elle qui a inscrit le but de l’égalisation pour la Suède, un but qu’elle a dédié à son frère, victime d’une hémorragie cérébrale après un accident de la route…

Sofia Jakobsson auteure du but égalisateur face à l’Allemagne

Ellen White (Angleterre) : Co-meilleure buteuse du Mondial, Ellen White est indispensable aux Lionnesses. Encore une fois , face à la Norvège, elle a signé une prestation convaincante. Un but plein de sang-froid, une frappe lourde sur le poteau. Et dire qu’elle n’a tiré aucun des trois penaltys obtenus par l’Angleterre depuis le début de la Coupe du Monde… Son duel à distance avec Alex Morgan en demi-finale s’annonce explosif.

© Ellen White

Photo à la Une (@BBC)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité