BasketBasket : Equipe de France

EuroBasket : Face à la Suède, les Bleues veulent terminer en beauté

L’équipe de France de basket a rendez-vous avec la Suède, dimanche, pour l’ultime rencontre des phases de groupes. À Riga, les Bleues auront l’ambition de s’imposer une troisième fois, même si la qualification est quasiment assurée. 

Le gros du travail est d’ores et déjà réalisé pour l’équipe de France de basket. Après une victoire poussive contre la République Tchèque, les Braqueuses se sont rassurées face au Monténégro, vendredi. Une victoire écrasante pour parfaitement lancer leur Eurobasket et s’assurer leur qualification pour le prochain tour. La première place du groupe n’est pas forcément acquise, mais il faudrait un scénario totalement improbable pour voir la Suède passer devant les Tricolores. Il faudrait déjà s’incliner, et ce n’est pas dans les plans d’Eddy Miyem et de ses coéquipières. 

>> À LIRE AUSSI : Les Braqueuses pleines de maitrise face au Monténégro

Les Bleues ne seront pas dans l’obligation de s’imposer, certes. Mais les Braqueuses ont à coeur de terminer de la plus belle des manières ce premier tour. Historiquement, ces deux nations ne se sont rencontrées qu’une seule fois, il y a bien longtemps. En 2015, lors d’un match amical, les Tricolores n’avaient fait qu’une bouchée des Vikings (82-58). Depuis, la Suède est devenue une formation plus solide en Europe. Mais la marge reste encore grande. Si les filles de Valérie Garnier livrent un match solide défensivement, la victoire devrait suivre. 


Photo à la Une : (@Epa Max PPP)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer