FootballFootball : Coupe du Monde 2019

CdM : Les Lionesses prêtes à renverser l’ogre américain

Ce mardi à 21h, l’Angleterre et les Etats-Unis se retrouvent pour un choc au sommet en demi-finale de la Coupe du Monde, au Groupama Stadium de Lyon. Un duel alléchant et indécis entre des Lionesses affamées et des Stars and Stripes toujours pas rassasiées.

C’est un match qui va faire des étincelles. Un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte. Un duel explosif, entre les superstars Américaines, triples vainqueurs du Mondial, et les audacieuses Anglaises, jamais titrées, mais déterminées à écrire le plus beau chapitre de leur histoire sur le sol français.

Si les Américaines ont impressionné en début de Coupe du Monde avec des victoires clinquantes face à la Thaïlande et au Chili, elles ont moins convaincu depuis le début des phases finales. Des victoires au forceps face à l’Espagne et la France, sans la manière, et grâce à une Megan Rapinoe étincelante. Mais cette efficacité est l’une des forces des Stars and Stripes. Quand elles mènent au score, elles transpirent de sérénité. La pression ? Les filles de Jill Ellis ne connaissent pas cela. Sur le toit du monde depuis plusieurs décennies, Megan Rapinoe, Alex Morgan et consory, entendent bien prolonger leur suprématie avec un quatrième sacre mondial en huit participations.

Une faim de Lionnes

A la quête de sa première étoile, l’Angleterre est l’équipe la plus impressionnante depuis le début de la compétition. Onze buts marqués, un seul encaissé, une efficacité redoutable dans les deux surfaces et des joueuses pétries de talent qui semblent au sommet de leur art, à l’image de Lucy Bronze ou d’Ellen White. Si les Lionesses ne se sont imposées qu’une fois face aux Américaines sur leurs cinq dernières confrontations, elle ont incontestablement les armes pour faire tomber l’ogre américain. Les filles de Phil Neville ne se sont pas cachées et ont assumé dès le début du tournoi leurs ambitions d’aller au bout de ce Mondial.

Une montagne se dresse face à elles, mais les Anglaises semblent prêtes à la gravir, à l’image du discours de Nikita Parris : « On ne va pas être prudente face aux USA. On doit jouer notre jeu, et notre jeu n’est pas basé sur la prudence. C’est un jeu offensif basé sur la possession du ballon. On doit conserver notre style de jeu, c’est la seule manière de remporter ce match ».


Photo à la Une (@FIFA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer