TennisTennis : WTA

Coco Gauff : « À la fin, j’étais submergée par l’émotion »

La jeune américaine Coco Gauff, quinze ans à peine, a signé un exploit retentissant en éliminant sa compatriote et idole Vénus Williams (6-4, 6-4) au premier tour de Wimbledon.

« Je suis sous le choc. Je suis bénie que Wimbledon ait décidé de me donner une wild-card. Je ne m’y attendais pas du tout. J’ai eu le tirage dont je rêvais et je suis ravie de m’en être sortie aujourd’hui (lundi). Tu es forcément sous le choc quand tu joues ton héroïne au premier tour, mais je l’ai pris comme n’importe quel autre match. Quand je suis entrée sur le court, j’avais ma musique dans les oreilles. Je pouvais quand même entendre la foule qui était très bruyante, mais la musique m’a aidée me calmer. J’avais vu le stade hier (dimanche), mais il était vide. Il a l’air beaucoup plus grand quand il est plein. J’ai eu un B à mon examen de sciences. Aujourd’hui, je me donnerais un A (sourire). Sur le court, je ne pensais pas à Venus, je pensais à jouer mon jeu. Peu importe mon adversaire, je veux gagner […] Je n’étais pas surprise de gagner, mais j’étais submergée par l’émotion à la fin. Je n’avais jamais joué sur un tel court. J’étais surprise que le public m’applaudisse. »


Photo à la Une : (@WTA)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer