FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Les notes d’Angleterre-USA : White et Morgan ont brillé, Bright a sombré

Les Etats-Unis ont décroché dans la douleur leur ticket pour la finale de cette Coupe du Monde 2019 en venant à bout de l’Angleterre (2-1). Retrouvez les notes de la rencontre.

>> A LIRE AUSSI : Dans la douleur, les États-Unis accèdent à la finale et défendront leur titre

Les notes des Américaines :

Alyssa Naeher 7 : Rassurante sur sa ligne, elle a réalisé quelques beaux arrêts notamment une superbe parade en extension (33e). Mais la portière des USA a surtout sauvé les siennes en arrêtant un penalty en toute fin de match.

Kelley O’Hara 6 : Très présente sur son côté droit, elle a beaucoup apporté offensivement et a bien contenu son adversaire direct en défense. Récompensée de ses efforts, elle a délivré une passe décisive sur le premier but des Américains. Remplacée par Ali Kriege (87e).

Becky Sauerbrunn 3 : Un mauvais match de la part de la numéro 7 des Etats-Unis. En difficulté face à Ellen White, elle a failli marquer contre son camp en première mi-temps et a commis la faute qui a provoqué le penalty en fin de match.

Abby Dahlkemper 5 : Plus rassurante que sa compère en défense centrale, elle a fait le job sans être étincelante. Une bonne qualité de relance et beaucoup de ballons touchés comme depuis le début de la compétition.

Crystal Dunn 5 : Moins en vue que son pendant côté droit, elle a eu quelques difficultés à contenir la remuante Nikita Parris en seconde mi-temps mais a eu le mérite de ne jamais rien lâcher.

Julie Ertz 6 : Dans la lignée de ses prestations depuis le début de la Coupe du Monde, elle a une nouvelle fois rempli son rôle de sentinelle et a récupéré de nombreux ballons. Comme ses coéquipières, elle a un peu plus souffert en deuxième mi-temps.

Lindsey Horan 7 : Omniprésente au milieu de terrain, elle a souvent déclenché le pressing de son équipe et a fait parler sa puissance physique. Elle a également délivré une passe laser pour Alex Morgan sur le deuxième but.

Tobin Heath 6 : Moins tranchante que lors de ses précédents matchs, elle a tout de même pesé sur la défense anglaise. Sa vitesse et sa technique ont donné le tournis à l’arrière gauche des Lionesses. Remplacée par Carli Lloyd (80e).

Christen Press 7 : Virevoltante sur son côté gauche, elle avait la lourde tâche de remplacer numériquement Megan Rapinoe et a été impressionnante dans cette rencontre. C’est elle qui a ouvert le score en début de match d’une superbe tête au deuxième poteau.

Alex Morgan 7 : En l’absence de Megan Rapinoe, la buteuse des Stars and Stripes a pris ses responsabilités lors de cette rencontre. Elle a inscrit son sixième but dans ce Mondial d’une superbe tête décroisée après un appel très bien senti. Après des phases finales en dent de scie, elle a redressé la barre au meilleur des moments.

Rose Lavelle 8 : Eblouissante. Sa technique et sa vision du jeu ont fait très mal aux Anglaises. Dans tous les bons coups offensivement, elle a survolé la rencontre et ses passes verticales ont souvent transpercé les lignes adverses. Elle a cédé sa place à Samantha Mewis (65e), et son absence s’est beaucoup fait ressentir.

Les notes des Anglaises :

Carly Telford 5 : Elle ne pouvait rien faire sur les deux buts des Américaines. Pour le reste, elle a réalisé quelques beaux arrêts et s’est montrée rassurante dans les airs.

Lucy Bronze 4 : Beaucoup moins en réussite que depuis le début du Mondial, elle n’a pas fait beaucoup de différences. Défensivement, Christen Press lui a donné du fil à retordre mais elle a quelque peu redressé la barre dans la deuxième mi-temps.

Millie Bright 2 : Très en difficulté face aux attaquantes américaines, elle a été dépassée lors de cette rencontre. Avertie une première fois pour un coup dans le visage sur Alex Morgan, elle a été exclue suite à un tacle très dangereux, toujours sur Alex Morgan. Un match à oublier pour la numéro 6 des Lionesses.

Steph Houghton 4 : Si elle a été plutôt été rassurante défensivement, elle risque de se ressasser longtemps ce penalty manqué en fin de match qui aurait pu tout relance dans cette rencontre. Cruelle pour la capitaine des Lionesses qui avait réalisé un Mondial quasi parfait.

Demi Stokes 3 : Peu de projections vers l’avant et un match assez compliqué défensivement. Elle n’a jamais rien lâché et s’est montrée très agressive sur son adversaire direct, mais a souvent été dépassée.

Jill Scott 5 : Un gros travail de pressing comme à l’accoutumée mais moins de projections vers l’avant. Une seconde période plus accomplie et une grosse qualité dans les passes, elle a délivré une passe décisive pour Ellen White mais le but a été refusé pour hors-jeu.

Beth Mead 6 : Très active au milieu de terrain, elle a beaucoup donné et a notamment délivré une superbe passe décisive sur un centre pour Ellen White. Remplacée par Fran Kirby (58e).

Keira Walsh 4 : Assez discrète dans ce match, elle a peu combiné avec Lucy Bronze sur son côté droit. Un gros travail défensif certes, mais peu de projections vers l’avant. Remplacée par Jade Moore (71e).

Rachel Daly 3 : Très peu en vue dans cette rencontre, elle n’a pas beaucoup apporté sur son côté gauche et elle a été dépassée par les combinaisons entre O’Hara et Heath. Remplacée par Georgia Stanway (89e).

Nikita Parris 4 : Assez transparente au cours de la première mi-temps, elle a beaucoup tenté dans le second acte mais a manqué de tranchant et n’a pas fait beaucoup de différences. C’est elle qui a obtenu le penalty en fin de match.

Ellen White 7 : La buteuse des Lionesses a une nouvelle fois répondu présent. Un but d’attaquante après un superbe déplacement et un plat du pied parfait qui a relancé la rencontre. Elle a inscrit un deuxième but, refusé pour un hors jeu sévère. En larmes à l’issue de la rencontre, l’attaquante de Manchester City a crevé l’écran en inscrivant six buts dans la compétition.


Photo à la Une (@FIFA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer