FootballFootball : Coupe du Monde 2019

Pays-Bas – Suède : Groenen sauveuse oranje, Hurtig en difficulté

Les Pays-Bas se sont imposés en demi-finale de la Coupe du Monde face à la Suède (1-0 a.p). Au terme d’une rencontre âpre et défensif, les Néerlandaises ont trouvé l’ouverture grâce à une superbe frappe de Jackie Groenen. Retrouvez les notes de la rédaction.

Les notes des Néerlandaises : 

Sari Van Veenendaal 7 : La portière d’Arsenal a réalisé de belles parades sur sa ligne. Si elles s’est montrée bien moins décisive dans les airs, elle a permis à sa sélection d’éviter une ouverture du score pour la Suède. Dans les 10 premières minutes, elle a sorti un bel arrêt face à Stina Blackstenius. Mais c’est surtout à la 55ème minute que Van Veenendaal a sorti une parade cruciale, sur un tir à bout portant de Fischer. 

Merel Van Dongen 4  : Sur son côté gauche, la latérale Merel Van Dongen a eu quelques difficultés à contenir les offensives suédoise. En attaque, elle n’a pas souvent soutenu ses aillières. 

Dominique Bloodworth 4 : La défenseure centrale a eu du mal à contenir les offensives suédoise. Elle a également commis quelques erreurs à la relance. Le bilan est mitigé pour la joueuse d’Arsenal. 

Stefanie van der Gragt 6 : Contrairement à son pendant gauche, Stefanie van der Gragt a réalisé une bonne performance face à la Suède. Elle a été solide dans les duels et a sauvé quelques fois les meubles quand les Blågult ont tenté de prendre de vitesse la défense oranje.  

Desiree van Lunteren 6 : Active en défense comme en attaque, la latérale droite de la sélection néerlandaise a bien géré son duel avec la Montpelliéraine Sofia Jakobsson. Dans les toutes dernières minutes, elle a réalisé un tacle salvateur pour empêcher l’aillière suédoise de délivrer un bon centre. 

Sherida Spitse 6 : Sherida Sptise s’est montrée solide dans l’entrejeu néerlandais. Elle a délivré de bons centres sur coup de pied arrêté. Elle a été à la base des quelques occasions des Pays-Bas, sur corner. 

Daniëlle van de Donk 5 : La meneuse de jeu ne s’est pas mise en évidence durant les 130 minutes de cette rencontre. La joueuse d’Arsenal a réussi quelques gestes techniques mais n’a jamais réussi à effacer ses adversaires directs. 

Jackie Groenen 7 : C’est la joueuse qui a débloqué la situation, à la 99ème minute, d’une frappe limpide. Après un mauvais dégagement suédois, le ballon est revenu dans les pied de Groenen. La milieu de terrain de Francfort n’a pas hésité pour déclencher une belle frappe des 25 mètres pour battre la gardienne suédoise.  

Lieke Martens 4 : Sortie à la mi-temps, la star de la sélection oranje n’a pas réalisé une grande rencontre. L’aillière souffrait du pied dès le début de la rencontre, et n’a pas pu percuter sur son flanc gauche. 

Vivianne Miedema 5 : La pointe de l’attaque néerlandaise a tenté de se mettre en évidence, en vain. Proposant des solutions dans l’entre-jeu en décrochant, Viviane Miedema a été bien cadenassée par la défense suédoise. Elle a bien failli trouver l’ouverture sur une tête après un corner. Mais sa tentative a été déviée sur la barre par Lindahl.

Lineth Beerensteyn 4 : Titularisée à la place de Shanice van de Sanden, Lineth Beerensteyn n’aura pas convaincu sur son côté. Une prestation mitigé, où elle n’a jamais délivré de bons centres. La joueuse du Bayern s’est cantonnée à un rôle défensif. 

Les notes des Suédoises :

Hedvig Lindahl 6 : Elle a une nouvelle fois été très solide et a réalisé de beaux arrêts, notamment une superbe parade en fin de match face à Shanice Van De Sanden. Sur le but, son placement n’a pas été irréprochable.

Hannah Glas 6 : Elle a totalement éteint la virevoltante Lieke Martens au cours de la première mi-temps. Même son de cloche dans le second acte face à Jill Roord. Dans un match assez fermé, elle n’a pas beaucoup apporté offensivement mais la latérale du PSG a été très solide en défense.

Nilla Fischer 6 : Dans la lignée de sa Coupe du Monde, elle a encore répondu présent. Elle a compensé son déficit de vitesse face aux attaquantes des Oranjes par un excellent placement et une très bonne vision du jeu.

Linda Sembrant 5 : Sans être étincellante, la défenseure de Montpellier a fait son match, mais n’est pas sortie assez vite sur la frappe de Groenen.

Magdalena Eriksson 4 : Invisible en attaque, elle a été solide pendant la première heure de jeu. Usée physiquement par la suite, elle a été dépassée par la vitesse de Shanice Van De Sanden. Remplacée par Mimi Larsson (111e).

Nathalie Bjorn 4 : Le match de Nathalie Bjorn n’a pas été flamboyant. La joueuse de Rosengard n’a que très peu accompagné les offensives de sa sélection. Elle est restée basse sur le carré vert.

Caroline Seger 5 : La capitaine des jaunes et bleus a tenté de contenir la puissance du milieu de terrain des Oranjes. Dans son rôle de sentinelle, elle a récupéré de nombreux ballons.

Kosovare Aslani 6 : La touche technique des Suédoises a été précieuse dans l’organisation du jeu et dans la conservation du ballon. Intelligente et pleine de malice, elle a obtenu de nombreuses fautes et a beaucoup pesé sur le milieu de terrain néerlandais.

Sofia Jakobsson 6 : Très mobile sur le front de l’attaque, elle a beaucoup combiné avec ses coéquipières. En électron libre, elle a été très en jambe mais ne s’est pas montrée décisive.

Stina Blackstenius 5 : La jeune pépite des Balgult a manqué de tranchant et de réalisme dans cette rencontre. Elle aurait pu ouvrir le score sur une ou deux situations mais s’est heurtée à la défense hollandaise. Remplacée par Jonna Andersson (111e).

Linda Hurtig 4 : Assez transparente dans ce match, elle s’est très peu montrée offensivement mais a énormément participé aux tâches défensives de son équipe. Remplacée par Madelen Janogy (79e).

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité