BasketBasket : Equipe de France

Face à l’Espagne, les Bleues veulent vaincre la malédiction

Pour la quatrième fois consécutive, les Bleues se présentent en finale de l’Euro. Après trois défaites, lors des trois dernières finales, les filles de Valérie Garnier entendent bien briser cette spirale de défaites, en décrochant le titre de championne d’Europe, comme en 2001 et 2009.

« Ce que je veux c’est gagner cette finale. » Paroles de capitaine, signées Endy Miyem. Si les « organismes commencent à être fatigués » dixit Alexia Chartereau, mentalement, cette équipe de France semble presque invincible, comme imperturbable. « On est douze et c’est notre force, souligne l’intérieur de l’équipe de France. Ça va nous aider jusqu’au bout. Il faut qu’on continue à se concentrer sur nous et ne pas nous focaliser sur l’adversaire. » L’adversaire, comme lors des défaites en finale en 2013 et 2017, sera l’Espagne, vainqueur de la Serbie, hôte de la compétition, en demi-finale (71-66). Un remake de la dernière finale.

>> À LIRE AUSSI : Les Bleues ont rendez-vous avec l’histoire

Portée par Marinne Johannès (20 points), pourtant timide jusqu’ici, contre la Grande-Bretagne, les Bleues pourront compter sur Sandrine Gruda, Endy Miyem, Olivia Époupa, Valériane Ayayi et Bria Hartley, pour faire tomber les tenantes du titre. Une sélection amputée d’Alba Torrens, MVP il y a deux ans, mais qui partira favorite, même si, depuis 1991, aucune nation n’a réussi à conserver son titre dans la compétition. Et si la malédiction se brisait et s’inversait ? Dans leur quête, les Bleues l’espèrent, mais entendent surtout faire parler leur force pour se parer d’or. Enfin.


Photo à la Une : (@FFBB)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité