TennisTennis : WTA

Engie Open Biarritz : Avec les Françaises Jessika Ponchet, Amandine Hesse et Diane Parry

À quelques jours du début des qualifications de la dix-septième édition de l’Engie Open Biarritz Pays Basque, la liste des joueuses a été dévoilée. Les talentueuses et prometteuses françaises Jessika Ponchet et Amandine Hesse seront présentes, tout comme Diane Parry, qui bénéficie d’une wild-card.

Lundi prochain débutera les qualifications de l’Engie Open Biarritz Pays Basque. Un an après le sacre de Tamara Korpatsch face à la Suissesse Timéa Bacsinszky (6-2, 7-5), qui succèdera à l’Allemande ? Dans un tournoi qui compte parmi ses ancienne participantes des étoiles du tennis mondial comme Garbiñe Muguruza, Carla Suarez-Navarro, Caroline Garcia ou encore Kristina Mladenovic, la tête de série n°1 se nomme cette année Aliona Bolsova Zadoinov. Une jeune espagnole de vingt-et-un ans, actuellement 94e à la WTA et qui reste sur un huitième de finale lors du dernier Roland-Garros.

Des Françaises pleines de promesses

Côté françaises, Jessika Ponchet (22 ans, n°190 WTA), Amandine Hesse (21 ans, n°232 WTA) et Diane Parry (16 ans, n°365 WTA) seront de la partie. Les deux premières auront une vraie carte à jouer dans cette dix-septième édition de l’Engie Open Biarritz Pays Basque, tandis que la toute jeune Parry (16 ans), éblouissante d’insouciance lors du dernier Roland-Garros (éliminée au deuxième tour par la Belge Élise Mertens après avoir battu la Biélorusse Véra Lapko au premier tour), voudra montrer toute l’entendue de son talent. À noter que les Françaises Audrey Albié, Harmony Tan, Margot Yerolymos, Tessah Andrianjafitrimo, Irina Ramialison, Manon Arcangioli, Marine Partaud et Jade Suvrijn tenteront d’accéder au tableau final via les qualifications.

2


Comme le nombre de titres remportés par Pauline Parmentier à Biarritz. La Française, futur finaliste de la Fed Cup (10-11 novembre 2019 face l’Australie), a soulevé le trophée en 2007 et 2011. Elle à ce jour la dernière tricolore à avoir remporté l’EOB.


Photo à la Une : (@WTA/Diane Parry)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité