Football

Megan Rapinoe ou l’art du discours

Les superstars américaines ont célébré leur titre de championnes du monde sur la célèbre avenue de Broadway à New-York. Megan Rapinoe, l’une des icônes des Stars and Stripes, s’est muée en porte parole de la USWNT. Un discours fort qui risque de faire réagir un certain Donald Trump.

Ce groupe se remet de tout, il est si fort. Il y règne un tel sens de l’humour, on est des cinglées ! Rien ne peut nous empêcher d’être soudées. On boit le thé ensemble, on fait la fête ensemble. On a des cheveux roses, mauves, des tatouages, des dreadlocks. On a des filles blanches, des filles noires et toutes les nuances entre les deux. Des hétéros, des lesbiennes ! Rien ne me rend plus fière que d’être co-capitaine de cette équipe avec Carli Lloyd et Alex Morgan.

>> A LIRE AUSSI : Megan Rapinoe ne veut toujours pas entendre parler de Maison Blanche


Photo à la Une (@mPinoe)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité