Natation

Aurélie Muller manque sa qualification pour les JO de Tokyo

La Française a manqué de peu sa qualification pour les Jeux Olympiques 2020 lors des 10 km en eau libre au Championnat du monde de natation à Yeosu, en Corée du Sud. Malgré sa réclamation pour geste antisportif, Aurélie Muller ne sera à Tokyo l’an prochain.

C’est une désillusion, un acte manqué, que la protégée de Phlippe Lucas a encore du mal à digérer. Double championne en titre du 10 km en eau libre, Aurélie Muller n’est pas parvenue à valider son billet pour les prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2020. En se classant seulement onzième de la course ce dimanche, la Française a manqué le top 10, impératif pour composter son ticket pour les JO.

Un nouveau coup de dur pour la Lorraine, qui lors des JO 2016 de Rio s’était vue disqualifiée du 10 km et privée de médaille d’argent après avoir mis la main sur la tête d’une concurrente dans les derniers mètres de la course. Et comme si cela ne suffisait pas, Aurélie Muller a vu sa réclamation pour « geste antisportif » rejetée en appel ce lundi. La double championne du monde de la discipline espérait que les commissaires reconnaîtraient un « geste antisportif » de la part de l’Italienne Rachele Bruni, pour s’être appuyée sur ses jambes et son bassin à quelques mètres de l’arrivée. Une première fois rejeté par le bureau de la Fina, la décision a été confirmée une seconde fois en appel. Un terrible désillusion pour la Tricolore, qui ne verra pas Tokyo l’été prochain.  

Tous les espoirs sont désormais placés entre les mains de la Calédonienne Lara Grangeon, qui a terminé quatrième de la course et qui défendra les couleurs de France sur le 10 km lors des Jeux Olympiques.


Photo à la Une : (@DR)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer