FootballFootball : Equipe de France

Équipe de France : Les étoiles de demain

À l’occasion de la troisième rencontre de l’équipe de France U19 face à la Norvège, ce lundi soir, découvrez les jeunes talents de cette équipe, qui pourraient avoir un rôle à jouer chez les A dans un futur proche, et pourquoi pas dès l’Euro 2021.

Elles pourraient frapper à la porte des A dans les prochaines semaines, mois ou années. Zoom sur cinq promesses du football français.

Selma Bacha (Olympique Lyonnais)

À seulement 18 ans, elle est déjà considérée comme la star française de demain et comme l’une des étoiles du football mondial. Surdouée au talent précoce, Selma Bacha évolue déjà ponctuellement avec l’équipe première de l’OL depuis deux saisons. Et avec deux Ligue des champions, deux titres de champion de France et une Coupe de France à son actif, la latérale gauche possède déjà un palmarès bien étoffé et pourrait bien marcher dans les pas de son aînée. Une certaine Amel Majri.

Maëlle Lakrar (Montpellier Hérault Sport Club)

Elle est la joueuse qui a connu le plus de sélections avec les équipes de jeunes de l’équipe de France. Au total ? Quarante-huit. À dix-neuf ans, la défenseuse de Montpellier possède une expérience rare. Titulaire lors du Mondial 2018, Maëlle Lakrar a tout pour s’imposer en club et un jour en équipe de France. La suite logique d’une jeunesse teintée de succès.

Sandy Baltimore (Paris Saint-Germain)

La pépite du Paris Saint-Germain, c’est elle. Du haut de son mètre cinquante-six, la milieu de terrain de poche fait partie de l’effectif pléthorique du PSG. Parmi les meilleure jeune de D1 Arkema, nommée dans la catégorie des meilleurs espoirs du championnat, Sandy Baltimore a déjà inscrit son premier but en première division et a remporté la Coupe de France en 2018. Au milieu de terrain, l’avenir se nomme Sandy Baltimore.

Vicki Becho (Paris Saint-Germain)

Coéquipière de Sandy Baltimore au Paris Saint-Germain, Vicki Becho est un talent ultra précoce. À quinze ans et neuf mois, l’attaquante est la plus jeune joueuse du groupe de Gilles Eyquem. Née en 2003, surclassée depuis le début de sa jeune carrière, la native de Montreuil-sous-Bois ne cesse de sauter les étapes, en gravissant les marches unes à unes. Jusqu’aux portes de l’équipe de France ?

Melvine Malard (Olympique Lyonnais)

La Réunionnaise a rejoint le centre de formation de L’Olympique Lyonnais alors qu’elle n’avait que quatorze ans. Depuis, l’attaquante a tout connu, ou presque, chez les jeunes de l’OL, jusqu’à atteindre le groupe professionnel, lors de la saison 2017-2018. Indéboulonnable en sélection, Melvine Malard ne s’est pas encore imposée totalement à Lyon (5 matchs en deux saisons), au milieu d’une concurrence féroce sur le front de l’attaque. Mais l’attaquante n’a que dix-neuf ans. Et l’avenir devant elle.


Photo à la Une : (@DR)


Apportez votre pierre à l’édifice et soutenez nous sur Tipeee !

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité