Divers

À J-365 du début des JO de Tokyo, zoom sur les stars françaises

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, c’est dans un an, jour pour jour. À cette occasion, Le Sport au Féminin s’est penché sur trois stars françaises, qui auront de grandes ambitions l’été prochain dans la capitale japonaise.

Mélanie De Jesus Dos Santos (Gymnastique)

À 19 ans, la Martiniquaise ne cesse d’impressionner depuis quelques semaines. Déjà triple championne d’Europe, avec un doublé au sol et l’or au concours général cette année, Mélanie De Jesus Dos Santos, surnommée affectueusement DJDS, entend se frotter à la star Simon Biles à Tokyo. Ambitieuse, la petite gymnaste (1,52 m) tricolore aura fort à faire face à l’Américaine de vingt-deux ans aux quatre titres olympiques et quatorze titres mondiaux. Mais tous les rêves sont permis.

Mathilde Gros (Cyclisme)

Championne d’Europe de keirin, la Française de dix-neuf ans défendra son titre en octobre prochain à Apeldoorn, aux Pays-Bas. En pleine ascension cette année, victorieuse de la vitesse individuelle à Gand (Belgique) lors des Championnats d’Europe Espoirs, Mathilde Gros nourrit des ambitions aux JO.

Charlotte Bonnet (Natation)

Nouvelle figure de la natation française depuis un an et ses brillants Championnats d’Europe à Glasgow (4 médailles dont 3 en or), la nageuse de l’Olympic Nice Natation dispute actuellement les Championnats du monde à Gwangju, en Corée du Sud. Si la concurrence est féroce sur sa distante phare, le 200 m, Charlotte Bonnet pourrait bien créer l’exploit l’été prochain à Tokyo, en ramenant une médaille. Reste à savoir de quel métal.

Clarisse Agbegnenou (Judo)

Véritable pierre angulaire du judo féminin français depuis sa médaille d’argent lors des Jeux Olympiques de Rio, en 2016, Clarisse Agbegnenou est programmée pour triompher à Tokyo. Dans la fleur de l’âge (26 ans), la Rennaise possède déjà l’un des plus gros palmarès du judo français, en atteste sa récente médaille d’or lors des Jeux Européens. De quoi toucher les étoiles et décrocher l’or à Tokyo ?


Photo à la Une : (@DR)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer