Volley-BallVolley-Ball : Ligue A

Magali Magail (ASPTT Mulhouse) : « Le club se donne les moyens d’aller plus haut »

L’emblématique entraîneur de l’ASPTT Mulhouse depuis quatorze saisons, Magali Magail a décidé au printemps dernier de donner une nouvelle orientation à sa carrière. Désormais manager général du club, elle travaille au développement structurel et économique du club mulhousien.

Magali Magail s’est confiée pour la Ligue National de Volley (LNV) sur son rôle et son successeur, François Salvagni. Extraits.

Son nouveau costume

« L’envie de prendre un peu de retrait, mais pas par manque de passion. C’est un métier usant et fatigant. C’est prenant, d’autant plus que quand je m’engage quelque part, je n’ai pas de limites. Même si mon nouveau métier sera très prenant également, je le vois déjà, ce sera différent. Le club a vraiment une volonté de franchir un cap, se rapprocher de ce qui se passe dans les autres clubs, tout près de chez nous à la SIG (basket), à Metz au niveau du hand, à Bourges au niveau du basket. On a un potentiel énorme à Mulhouse, avec un Palais des Sports magnifique. Le club se donne les moyens d’aller plus haut. Cela va être un travail de longue haleine. A moyens termes, notre rêve, c’est de jouer à guichets fermés. »

>> À LIRE AUSSI : Les premiers mots de François Salvagni

Son successeur

« C’est un entraîneur qui a de l’expérience, qui a déjà gagné des titres et pour nous, c’est important. Il a été élu meilleur entraîneur en Italie, ce qui n’est pas rien quand on sait que la concurrence là-bas est très rude. Christina Bauer l’a eu quand elle était en Italie et elle nous en a dit que du bien. Il fallait aussi que l’on continue à avoir la confiance des agents par rapport aux jeunes joueuses talentueuses. Aujourd’hui, Mulhouse est un tremplin pour ces jeunes joueuses et François nous permet de maintenir ce tremplin-là. Après, c’est quelqu’un qui travaille, qui vient ici pour un projet. Il ne vient pas pour un one shot. On sait qu’il va construire et qu’il veut continuer à grandir avec nous. Il fait aussi des concessions financières, la France, ce n’est pas l’Italie. Il vient vraiment pour un projet et ça, pour nous, c’était capital. »


Photo à la Une : (@Catherine Kohler)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité