FootballFootball : Division 1

Amical : Le PFC et Soyaux se quittent sur un match nul

L’ASJ Soyaux et le Paris FC ne se sont pas départagés lors d’un match amical, mercredi, à Châtellerault. Les deux équipes se sont quittées sur un score de parité (1-1) logique. 

Toutes les équipes de D1 Arkema ont retrouvé le chemin de l’entrainement, c’est désormais le moment de fouler à nouveau les pelouses lors de matchs amicaux. Le Paris FC et l’ASJ Soyaux ont d’ores et déjà lancé les hostilités, mercredi, à Chatellerault. Sur le billard du Stade de la Montée-Rouge, les 22 actrices ont pu développer du jeu, au sol et en passe, pour se remettre dans le bain.

Après une première mi-temps terne en occasion, Soyaux a pris les devants au retour des vestiaires. Tout juste entée en jeu, Anissa Lahmari a remporté son face à face après sa course dans la profondeur pour tromper la gardienne du Paris FC (48e). Mais la domination prégnante du PFC s’est finalement concrétisée vingt minutes plus tard, grâce à une superbe frappe pleine lucarne de Camille Catala (67e) pour égaliser. Si les Sojaldiciennes ont poussé dans les dernières minutes pour s’adjuger la victoire (frappe de Cazen sur la barre à la 82e), les filets n’ont plus tremblé et les deux équipes ont du se satisfaire d’un match nul. 

Dans un peu plus d’un mois, les deux équipes se retrouveront, cette fois-ci lors d’un match officiel. Le 7 septembre prochain, l’ASJ Soyaux recevra le Paris FC dans le cadre de la deuxième journée de championnat. L’enjeu et l’intensité devront être tout autre.


Photo à la Une : (@PFC)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer