Handball

Le Super Globe Féminin tourne au fiasco

Le premier championnat du monde des clubs de handball féminin, qui se déroulera du 1er au 4 août prochain en Chine, a tourné au fiasco total. Aucun club du Vieux-Continent, qui domine largement la discipline depuis quelques années, ne participera au tournoi.

Voilà une nouvelle qui devrait grandement décevoir les fans de handball en France et en Europe. Alors que pour la première fois de l’histoire, la Fédération Internationale de Handball a crée le Super Globe Féminin (qui existe depuis 13 ans chez les hommes), la compétition a perdu toute signification sportive. La raison ? Aucun club européen ne participera au tournoi.

En raison de problèmes administratifs, les clubs européens invités, notamment le vainqueur de la dernière Ligue des Champions Györ et le finaliste Rostov, ou encore le Metz Handball, ne participeront pas à cet évènement, qui était censé donner un coup de projecteur au handball féminin.

Le club messin s’est heurté à des difficultés pour obtenir des visas à temps et se rendre en Chine. Le président du club lorrain, s’est exprimé à ce sujet. « Pour la notoriété du club, cela aurait été très intéressant. Je nous voyais déjà champions du monde des clubsMon entraîneur n’était cependant pas très favorable à l’idée d’imposer à l’équipe dix heures de vol et autant de décalage horaire en pleine préparation d’avant-saison. Surtout, on s’est rapidement heurtés à l’ambassade de Chine. À partir du 15 juillet, il est obligatoire de présenter des empreintes digitales pour obtenir un visa. Or toutes les joueuses étaient en vacances à cette période, il était impossible d’obtenir leurs empreintes à temps. »

Il y aura au final huit clubs quasiment inconnus sur le plateau du Super Globe Féminin. Le Chinese National Club et Jiangsu, Kaysar (Kazakhstan), Omron (Japon), Universidade do Contestado (Brésil), New York (Etats-Unis), Agosto Luanda (Angola) et l’Université du Queensland (Australie).


Photo à la Une (@EFH)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer