FootballFootball : Division 1

D1 Arkéma : L’ASJ Soyaux pour passer un cap

A l’approche de la reprise du championnat, il est temps de s’attarder sur les douze formations qui participeront à la 46 ème édition de la D1 Féminine. Aujourd’hui, focus sur l’ASJ Soyaux, club bien installé dans l’élite du football féminin.

L’ASJ Soyaux, c’est une valeur sûre du championnat de D1 Arkéma. Depuis la saison 1976/1977, le club charentais n’est descendu que deux fois en deuxième division. Mieux, il a remporté le titre de champion de France en 1984. Lors des six dernières saisons, l’ASJS oscille entre la cinq et la septième place. L’année dernière, les joueuses de Sébastien Joseph ont une nouvelle fois tenu leur rang, en accrochant la sixième place.

>>A LIRE AUSSI : Le Stade de Reims fait son grand retour dans l’élite

Les ambitions

Derrière le PSG et l’Olympique Lyonnais, les Charentaises peuvent nourrir des ambitions de podium. Il faudra composer avec le trio Montpellier-Paris FC-Bordeaux. Mais la marche ne semble pas si inaccessible. L’année passée, Siga Tandia et ses coéquipières ont terminé à cinq points du PFC, sept de Bordeaux. Si les Girondines semblent armées pour attaquer cette nouvelle saison, les Franciliennes ont en revanche perdu de nombreuses cadres. Le top cinq pourrait être l’objectif, Soyaux fou.

Le mercato

Les dirigeants sojaldiciens ont vécu un été plutôt calme. Pas de grand chamboulement dans l’effectif du club charentais. Pamela Babinga n’a pas été conservée, au sortir d’une saison vierge de but. Au rang des recrues, l’ASJ Soyaux s’est assurée la présence d’Anissa Lahmari. Prêtée par le PSG la saison dernière, la jeune milieu de terrain va continuer l’aventure en terre charentaise. Sébastien Joseph va également bénéficier d’un renfort de poids sur le front de l’attaque avec la signature de Kim Cazeau. L’ancienne joueuse de Rodez s’est montrée performance avec la lanterne rouge de la saison passée en inscrivant six buts dont quelques bijoux. Il faudra trouver de la complémentarité avec Laura Bourgoin.


Photo à la Une : (@Renaud Joubert)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité