Auto-Moto

Zoom sur le phénomène Jamie Chadwick, première lauréate des W Series

Vainqueur de la première édition des W Series le week-end dernier, la jeune et talentueuse pilote britannique Jamie Chadwick, qui rêve de courir un jour en Formule 1, a impressionné tout au long de la saison. De quoi s’affirmer comme l’avenir du sport automobile féminin.

Elle n’est pas prête de l’oublier, cette année couronnée de succès. Auréolée du titre de championne des W Series, officiellement promue pilote de développement chez Williams, Jamie Chadwick (21 ans) a marqué cette saison de son empreinte, en s’affirmant comme la plus grande espoir du sport automobile féminin. « Être la première championne des W Series est tout simplement incroyable. Les choses que j’ai pu faire en W Series, en ont fait de loin la meilleure année de ma carrière jusqu’à présent » confiait-elle à l’issue de l’ultime Grand Prix de la saison.

>> À LIRE AUSSI : Jamie Chadwick rejoint Williams comme pilote de développement

Victorieuse à Hockenheim (Allemagne) lors du premier rendez-vous de la saison, vainqueur à Misano (Italie), Jamie Chadwick a été récompensée par sa régularité, elle qui rêve de prendre un jour le départ d’un Grand Prix de Formule 1. « Au début de cette année, je savais que je ferais les W Series, mais je ne savais pas que cela aurait un tel impact. Tout ce qui en est sorti, comme le rôle chez Williams F1 et le rôle chez Aston Martin, a été fantastique. » Avant d’ajouter, des étoiles dans les yeux. « L’objectif ultime est de courir en F1. »

>> À LIRE AUSSI : Jamie Chadwick impressionne en Italie

Déjà dotée d’un palmarès impressionnant, la Britannique a remporté une magnifique victoire aux 24 heures de Silverstone, avant de briller en F3 et en Formule Renault. En 2008, dans le championnat phare de F3 Britannique, Chadwick devient la première femme à s’imposer dans cette discipline. Le début de la gloire. Le début d’une nouvelle ère, qui voit la jeune championne se rapprocher encore un peu plus de son rêve. En remportant les W Series, la native de Bath en a d’ailleurs profité pour récolter des points dans l’obtention de la super-licence, indispensable pour rouler en F1. Une belle récompense, en plus des 500 000 dollars récoltés suite à ce succès, qui quoi qu’il arrive, restera à jamais gravé dans les annales des W Series.

« J’étais quasiment inconnue en début d’année, et j’ai la sensation qu’il se passe quelque chose autour de nous (les femmes). Mais mes aspirations sont plus grandes que les W Series. Je veux accomplir beaucoup de choses dans ce sport. Cette année a été géniale, mais j’ai besoin de rouler plus pour hausser mon niveau et concurrencer les hommes. J’espère qu’on m’en donnera la possibilité. »

Jamie Chadwick, première lauréate des W Series
@WSeries

Photo à la Une : (@DR)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité