Football

WICC : L’OL en route pour un premier titre ?

L’Olympique Lyonnais s’apprête à défier North Carolina Courage en finale de la Women’s International Champions Cup, dans la nuit de dimanche à lundi. L’objectif ? Décrocher un premier titre, déjà, cette saison.

D’un côté, l’Olympique Lyonnais, meilleure équipe du continent, vainqueur des quatre dernières Ligue des champions. De l’autre, North Carolina Courage, véritable rouleau compresseur de l’autre côté de l’Atlantique, lauréat de la dernière NWSL. Dans la nuit de dimanche à lundi, les deux meilleures équipes de la planète s’apprêtent à s’affronter, en finale de la Women’s International Champions Cup. Un choc au sommet, qui promet de faire des étincelles.

« L’équipe de North Carolina Courage est une grande équipe avec une énergie formidable et avec des joueuses qui évoluent au plus haut niveau international, a reconnu Jean-Luc Vasseur en conférence de presse. Il faudra être encore meilleur que contre l’Atlético pour pouvoir rivaliser. L’une des données importantes de ce match sera l’engagement et l’aspect athlétique. Ici, les matches ont beaucoup plus d’intensité. En France, on insiste plus sur la capacité à tenir le ballon. On va avoir une opposition de styles. On est impatients et excités de pouvoir se confronter à la meilleure équipe américaine. »

Alors que les Lyonnaises ont validé leur ticket pour la finale dans la douleur en venant à bout de l’Atlético de Madrid grâce à une tête de Wendie Renard dans le temps additionnel (1-0, 90’+1), les joueuses de NC Courage sont elles venues à bout de Manchester City, avec deux réalisations inscrites en fin de rencontre par Mckenzie Meehan (1-1, 84′) et Jessica McDonald (2-1, 90’+3).


Photo à la Une : (@OL)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité