Football

Arbitrage : Pierre Ménès enVar et contre tous

Tout en pointant certains matchs de Ligue 1, Pierre Ménès a taclé l’arbitrage dans sa globalité. Pour le consultant, les arbitres effectue de nombreuses erreurs depuis l’introduction du VAR.

Le VAR, une bonne ou une mauvaise chose pour le football ? Après une première Coupe du Monde de la FIFA 2018 convaincante, son influence dans le jeu a largement augmenté au fil des mois, pour être omniprésent lors de la dernière Coupe du Monde féminine en France. Pénaltys sifflés, retirés, imbroglio sur certains faits de jeu.. Les interventions sont nombreuses et les erreurs également. Et c’est d’autant plus flagrant lors des deux premières journées de Ligue 1. Pierre Ménès est monté au créneau.

« Comprenons-nous bien, pour moi, ce que nous vivons depuis l’introduction de la VAR n’est ni plus ni moins qu’une déviation du problème a déclaré le consultant de Canal plus lors du Canal Football Club. En effet, on s’aperçoit que les arbitres ont cessé de prendre des décisions. Ils attendent qu’on les appelle, ou pas d’ailleurs, pour aller regarder la télé. Là où ils n’ont plus leur libre arbitre puisqu’ils ont été interpellés par leurs copains assis au chaud et « qui ont vu un truc ». Alors est-ce de l’incompétence ? De la lâcheté ? Ou une vraie volonté de ne pas se mouiller de ne pas faire le rebelle et de garder sa place au soleil ?« 

« On sait, en effet, comment l’arbitrage est géré de main de fer par Pascal Garibian, ancien policier (comment dire que ça se voit ?) et qui a transformé ses subalternes en armée de moutons silencieux qui ne s’expliquent jamais aux micros des médias et pas beaucoup plus avec les joueurs selon l’adage : « l’arbitre a toujours raison. Même quand il a tort. »


Photo à la Une : (@CanalPlus)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité