FootballFootball : Division 1

D1 Arkema : Bordeaux, toujours plus haut

A l’approche de la reprise du championnat, il est temps de s’attarder sur les douze formations qui participeront à la 46 ème édition de la D1 Féminine. Aujourd’hui, focus sur les Girondins de Bordeaux, quatrième du championnat la saison passée, et qui ambitionnent de terminer sur le podium.

Promu en première division en 2016, deux ans après l’absorption de la section féminine de l’ES Blanquefort, le FC Girondins de Bordeaux ne cesse de progresser d’année en année. Le club au scapulaire a terminé le dernier exercice au pied du podium, sa meilleure performance depuis sa montée dans l’élite. Ambitieuses, les Bordelaises ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, et viseront le podium pour leur quatrième saison en D1 Féminine.

Les ambitions

Le podium. Depuis son arrivée dans l’élite, le club est en constante progression. Dixième, septième puis quatrième l’an passé, les Girondins de Bordeaux veulent continuer de grandir et viseront sans aucun doute une place sur le podium en fin de saison. La tâche ne s’annonce pas aisée, avec la montée en puissance de Montpellier et le Paris FC qui, malgré les nombreux départs, reste un club historique de D1F et qui ne lâchera rien. « On a la volonté d’enfoncer le clou et de continuer à faire progresser cette équipe féminine », tels étaient les mots du président Frédéric Longuépée il y a quelques semaines. Et si le budget a été multiplié par six depuis 2016 (1,5 millions d’euros en 2019), les ambitions sportives elles aussi, ne cessent de croître.

Le mercato

Pour ce faire, les dirigeants du FCGB se sont donnés les moyens de leurs ambitions. Cinq recrues ont débarqué en Gironde cet été, et pas des moindres. Charlotte Bilbault, Inès Jaurena et Estelle Cascarino sont arrivées en provenance du Paris FC. Ouleymata Sarr, la jeune pépite du LOSC a également rejoint le club au scapulaire, et a signé des débuts tonitruants en préparation, à l’instar de la Jamaicaine Khadija Shaw, qui pourrait exploser aux yeux du grand public cette saison, après un début de carrière très prometteur. Bordeaux s’est surtout attaché les services d’un nouvel entraîneur lors de ce mercato. Arrivé en fin de contrat, Jérôme Dauba a passé le flambeau à Pedro Martinez Losa. L’Espagnol a remporté trois titres de champion avec le Rayo Vallecano avant de rallier Arsenal puis Millwall.


Photo à la Une : (@Twitter/FCGB)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer