FootballFootball : D1 Arkema

OL – OM : Les notes de la rencontre

A l’occasion de la première journée de D1 Féminine, l’Olympique Lyonnais a frappé fort d’entrée en atomisant l’Olympique de Marseille. Retrouvez les notes de la rencontre.

>> A LIRE AUSSI : L’OL réussit sa rentrée en atomisant l’OM

Les notes des Lyonnaises :

Sarah Bouhaddi 6 : Peu d’arrêts à faire pour la gardienne de l’équipe de France, mais très concernée par le jeu à l’image de ses nombreuses sorties qui ont coupé les attaques marseillaises.

Lucy Bronze 5 : Moins en vue que ses compatriotes Greenwood et Parris, la latérale droite des Fenottes a comme à son habitude beaucoup apporté offensivement, mais a manqué de précision pour se montrer décisive.

Griedge Mbock 6 : Sereine et appliquée, la jeune défenseure a une nouvelle fois répondu présent. Quasiment jamais inquiétée, elle a signé une prestation solide de bout en bout.

Kadeisha Buchanan 5 : Titulaire en lieu et place de Wendie Renard (grippée), la Canadienne a assuré l’essentiel mais s’est montrée moins rassurante que sa compère dans l’axe centrale. Parfois gênée par la remuante Ali Nadjim.

Alex Greenwood 6 : Pour sa première titularisation en match officiel avec l’OL, l’internationale anglaise a été en grande forme. Juste techniquement et présente physiquement, elle a délivré une passe décisive pour le but du 3-0, en servant Dszenifer Marozsan sur un plateau.

Amandine Henry 6 : Dans la lignée de ses performances l’an passé et à la Coupe du Monde, elle a une nouvelle fois remplit son rôle de sentinelle. Beaucoup de ballons récupérés et souvent à l’origine du pressing qui a étouffé les Marseillaises. Remplacée à la mi-temps par Saki Kumagai.

Dzsenifer Marozsan 7 : Sans aucun doute la meilleure joueuse sur la pelouse cet après-midi. A la baguette sur tous les coups de pieds arrêtés, l’Allemande a été très présente offensivement, a inscrit un but et délivré une passe décisive. Sa vista et sa qualité de passe ont été l’une des clés du succès de l’OL.

Nikita Parris 6 : Omniprésente sur son côté droit mais parfois mal placée (2 hors jeu), elle a beaucoup donné dans cette rencontre. Si elle a parfois manqué de justesse, elle a inscrit un but de renarde des surfaces d’entrée de jeu (1-0, 3′) qui a parfaitement lancé son équipe. Elle a cédé sa place à l’heure de jeu à Shanice Van De Sanden.

Delphine Cascarino 6 : Pas toujours titulaire, elle a marqué des points dans ce match. Virevoltante, elle a fait parler toute sa vitesse et a souvent fait la différence sur son côté. Récompensée de ses efforts, elle a inscrit un superbe but après un festival dans la surface (4-0, 78′).

Eugénie Le Sommer 5 : Sans être étincelante, elle a assuré l’essentiel dans un match largement dominé par son équipe. Elle a inscrit un but plein de sang froid d’un plat du pied gauche au point de penalty (2-0, 11′), mise sur orbite par sa compère Ada Hegerberg.

Ada Hegerberg 6 : Elle n’a pas réalisé son meilleur match sous le maillot rhodanien. Si elle a fait un superbe travail et délivré une passe décisive pour Le Sommer en début de match, la Norvégienne a manqué de précision et a parfois fait les mauvais choix. Mais la Ballon d’or 2018 a de la ressource, et elle a inscrit un doublé en deux minutes en fin de match (83′, 84′), histoire de mettre tout le monde d’accord.

Les notes des Marseillaises :

Blandine Joly 6 : Malgré les trois buts encaissés, la gardienne internationale espoir a réalisé un bon match. Présente dans les airs, elle a réalisé quelques arrêts importants et a limité la casse pour son équipe. De bonne augure pour l’OM pour la suite du championnat.

Agathe Maetz 4 : Défenseure centrale de formation, elle a eu du mal face à Delphine Cascarino. Si son attitude a été irréprochable, elle n’a pas réussit à contenir la vitesse des attaquantes lyonnaises.

Caroline Pizzala 5 : La capitaine de l’OM a été l’une des rares Marseillaises à avoir répondu présent. Souvent lâchée par ses compères en défense, elle a tenté de maintenir le navire à flot, en signant quelques interventions de classe.

Amandine Blanc 3 : dépassée en début de match, elle a peu à peu redressé la barre. Beaucoup d’engagement avec quelques fautes commises, mais nécessaires face à l’armada offensive lyonnaise. Son agressivité lui a coûté une expulsion (70′) pour un deuxième carton jaune.

Marine Coudon 3 : Tout comme ses coéquipières en défense, elle a été aux abonnés absents lors des vingt premières minutes. Elle est peu à peu rentrée dans son match et a parfois apporté le surnombre en attaque. Insuffisant cependant face à un adversaire de ce calibre.

Eva Sumo 3 : Positionnée en sentinelle devant la défense, elle n’a rien pu faire face à la supériorité physique et technique du milieu de terrain des championnes de France.

Sarah Zahot 4 : A l’instar d’Eva Sumo, elle a eu du mal à exister au milieu de terrain. Sur certaines prises de balles, elle s’est montrée intéressante et a montré des qualités techniques, qui pourraient faire du bien à l’OM face à des adversaires moins redoutables.

Candice Gherbi 6 : L’une des Phocéennes les plus en vue dans ce match. Sa bonne vision du jeu et sa qualité dans les transmissions ont fait du bien à son équipe. Une première réussit pour elle, qui disputait son tout premier match avec l’OM.

Anna Conesa 5 : A seulement 16 ans, elle n’a pas à rougir de sa première en D1 Féminine. La tâche n’était pas aisée face à Alex Greenwood, mais la jeune tricolore a beaucoup donné et n’a jamais rien lâché. Elle n’a pas rechigné aux tâches défensives à l’image de son retour salvateur en toute fin de match dans les pieds de Van Den Sanden.

Maeva Salomon 5 : Un match délicat pour la buteuse, qui a touché peu de ballons. Elle a beaucoup décroché pour toucher le cuir et s’est montrée intéressante sur quelques situations, mais a manqué de soutien.

Sarah Palacin (non notée) : plutôt discrète lors des 20 premières minutes, elle a été contrainte de céder sa place à Ali Nadjim (6) Très volontaire, elle a apporté de la profondeur et de la puissance à l’attaque marseillaise.


Photo à la Une : (@OlFéminin)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer