HandballHandball : Division 1

LFH : Le All-Star de l’année dévoilé

Ce lundi à la Maison du Handball, les résultats du All-Star LFH de la saison 2018/2019 ont été dévoilés. A 25 ans, Xenia Smits a été désignée MVP et succède à Cléopatre Darleux au palmarès de la meilleure joueuse de la saison.

Après des semaines d’attente et plus de 125 000 votants sur internet, ajoutés aux votes des entraîneurs des clubs de LBE, le All-Star 2018/2019 a été dévoilé ce lundi, lors de la conférence de rentrée de la LFH.

Après des performances étincelantes avec le Metz Handball tout au long de l’année, l’arrière gauche Xenia Smits a décroché le titre de MVP de la saison. A 25 ans, l’Allemande décroche son plus beau titre personnel depuis le début de sa carrière, et succède à Cléopatre Darleux qui avait été élue l’an passé. De quoi lui remonter un peu le moral, elle qui ratera la première partie de la saison avec les Dragonnes suite à une grave blessure à l’épaule.

Sans grande surprise, les Messines sont les plus représentées dans ce All-Star après un exercice 2018-2019 sensationnel. Emmanuel Mayonnade (entraîneur), Manon Houette (ailière gauche) et Grâce Zaadi (demi-centre) conservent leur titre, alors que Laura Flippes (ailière droite) et Méline Nocandy (espoir) sont sacrées pour la première fois. Autre Messine présente dans cette liste, Béatrice Edwige, qui a été élue meilleure défenseuse et meilleure pivot. Pour rappel, la Française s’est engagée avec les champions d’Europe de Gyor lors du mercato estival.

Enfin, la gardienne de l’OGC Nice, Hatadou Sako, sacrée vice -championne de France avec le club azuréen, a été élue meilleure gardienne. De son côté, Ana Gros, meilleure buteuse du championnat avec 187 buts inscrits avec Brest, conserve sa couronne de meilleure arrière droite du championnat.

Les 7 joueuses élues pour le All Star de l’année 2018/2019 en LFH

Photo à la Une : (@LFH)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité