Judo

Mondiaux 2019 : Clarisse Agbegnenou, chef de file d’une délégation tricolore prometteuse

Comme il y’a un an, Clarisse Agbegnenou s’impose comme la chef de file de la délégation tricolore de judo lors des Championnats du monde, qui se déroulent depuis ce dimanche au Japon. Mais dans son sillage, nombreuses sont les judokates françaises à pouvoir s’illustrer lors de ces Mondiaux.

« Il est clair et net qu’elle ne vient pas pour l’argent ou le bronze. Je n’ai pas besoin de lui transmettre la culture de la gagne. Elle l’a. » Ces mots sont signés Larbi Benboudaoud, responsable des judokas tricolores. Des mots qui en disent long sur la détermination de Clarisse Agbegnenou, déterminée à tout emporter sur son passage durant ces Mondiaux. À 26 ans, la meilleure judokate française du moment pourrait entrer encore un peu plus dans l’histoire de sa discipline en devenant la première judokate française a décrocher quatre médailles d’or mondiale. Elle dépasserait ainsi le trio Lucie Décosse/Gévrise Emane/Brigitte Deydier.

Une délégation prometteuse

Et dans son sillage, la délégation tricolore féminine a fière allure, avec notamment trois autres médaillées mondiales. À commencer par Amandine Buchard, N.1 mondiale en -52 kg (bronze en -48 kg en 2014 et en -52 kg en 2018, 24 ans). Sans oublier non plus Hélène Receveaux (-57 kg, bronze en 2017, 28 ans) et Marie-Eve Gahié, N.2 mondiale en -70 kg (argent en 2018, 22 ans), ainsi que deux autres championnes d’Europe, Margaux Pinot (-70 kg en 2019, 25 ans) et Madeleine Malonga (-78 kg en 2018, 25 ans). De quoi faire le plein de médailles, à moins d’un an des Jeux Olympiques de Tokyo.


Photo à la Une : (@FFJudo)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité