FootballFootball : Equipe de France

France – Espagne : Les notes des Bleues

L’équipe de France a réussit sa rentrée en s’imposant face à l’Espagne à l’occasion d’un match amical (2-0). Retrouvez les notes des Bleues pour cette rencontre, avec une Sakina Karchaoui en forme olympique et une Eugénie Le Sommer très affutée.

>> A LIRE AUSSI : Face à l’Espagne, les Bleues soignent leur rentrée

Les notes des Bleues

Sarah Bouhaddi 6 : Elle a bien géré le peu d’arrêts qu’elle a eu à faire dans cette rencontre et la dernière rempart tricolore a encore été très rassurante dans les airs et dans ses sorties.

Marion Torrent 5 : Très combattive et irréprochable dans son attitude, elle a tenté d’apporter offensivement, mais la Montpelliéraine a parfois manqué de précision.

Wendie Renard 6 : Impériale dans l’axe, elle a étouffé les attaquantes espagnoles en faisant parler toute sa puissance physique. Précieuse à la relance, l’ex capitaine des Bleues a été irréprochable tout au long du match.

Griedge Mbock 6 : Son association avec sa coéquipière de l’OL a de quoi faire frissonner toutes les attaquantes du monde. Une fois de plus, la jeune pépite a répondu présent avec une bonne lecture du jeu et en remportant presque tous ses duels. Remplacée par Aissatou Tounkara.

Sakina Karchaoui 8 : Titulaire en lieu et place d’Amel Majri, la latérale du MHSC a été la plus en vue dans cette rencontre. Intenable sur son côté gauche, elle a été très solide en défense et s’est beaucoup projetée vers l’avant, à l’image de ses nombreux raids solitaires qui ont transpercé les lignes de la Roja. Inusable jusqu’en toute fin de match, son association avec Amel Majri a été très intéressante.

Amandine Henry 7 : Comme depuis quelques mois, la capitaine des Bleues a remplit à merveille son rôle de sentinelle. Beaucoup de ballons récupérés, un pressing incessant et des projections vers l’avant qui ont apporté le surnombre en attaque. Un match plein.

Grace Geyoro 5 : Un match moyen de la part de la milieu de terrain parisienne. Si elle a répondu présent face à l’agressivité des espagnoles dans l’entre-jeu, elle a été très peu en vue offensivement. Remplacée par Kenza Dali (73′).

Kadidiatou Diani 6 : Très active sur son côté droit, elle a été un peu moins tranchante qu’à l’accoutumée. Elle a multiplié les efforts et a été récompensée – son centre détournée par la gardienne a provoqué l’ouverture du score en première mi-temps. Remplacée par Viviane Asseyi en toute fin de match.

Eugénie Le Sommer 7 : La numéro 9 des Bleues était très attendue et elle a répondu présent. Impeccable techniquement et auteure de l’ouverture du score sur un belle reprise de volée au second poteau (1-0, 27′). Repositionnée dans l’axe en deuxième mi-temps, elle a énormément participé à l’organisation du jeu.

Gaetane Thiney 5 : Positionnée au coeur du jeu, elle a été assez discrète mais s’est montrée utile dans son placement, avant d’être remplacée par Amel Majri (6) – qui a fait une entrée remarquée et a dynamité l’attaque des Françaises. Ses appels dans le dos et ses combinaisons avec Karchaoui sur le côté gauche ont fait des ravages dans la défense espagnole.

Valérie Gauvin 5 : Elle a beaucoup donné et a pesé sur la défense espagnole, mais a parfois manqué de précision dans le dernier geste (aucun tir cadré). Remplacée par Delphine Cascarino (6) qui a fait parler sa vitesse et sa technique avant d’inscrire un but sublime d’un ballon piquée.


Photo à la Une : (@equipedefrance)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer