FootballFootball : Ligue des Champions

Ryazan VDV-Olympique Lyonnais : Les notes de la rencontre

L’Olympique Lyonnais a parfaitement soigné sa rentrée en Ligue des champions en s’imposant aisément sur la pelouse des Russes du Ryazan VDV (9-0). Retrouvez les notes de la rencontre, avec une Dzsenifer Marozsán étincelante, auteure de l’ouverture du score et de trois passes décisives, bien secondée par les triplés de Wendie Renard et Ada Hegerberg.

Sarah Bouhaddi – 6

Seulement un ou deux ballons à négocier aux pieds en première période et à l’arrivée, peu d’interventions, pour la gardienne de l’équipe de France, qui a passé une après-midi très tranquille sur sa ligne.

Lucy Bronze – 7

Son centre en première mi-temps a permis à Ada Hergerberg d’inscrire le deuxième but de cette rencontre (2-0, 27′). Une passe décisive qui confirme tout le travail de débordement effectué par Lucy Bronze ce mercredi après-midi. Très offensive, l’internationale anglaise n’a cessé de semer le désordre sur son côté. Son entente avec sa compatriote Nikita Parris a parfois fait des étincelles à droite. Double passeuse décisive, l’Anglaise a offert le double à Ada Hegerberg sur un centre tendu au point de pénalty (5-0, 39′). Remplacée à la 63′ par Kadeisha Buchanan.

Griedge Mbock – 7

À l’image de Wendie Renard, Griedge Mbock n’a pas eu trop à s’employer ce mercredi après-midi. Sérieuse et appliquée, l’internationale française a fait le job en annihilant les quelques situations russes, avant d’être repositionnée à droite après la sortie de Lucy Bronze.

Wendie Renard – 9

Impeccable dans ses interventions, propre dans ses relances, double buteuse de la tête (32′, 77′) puis auteure d’un triplé en tout fin de match (9-0, 90′) pour parapher la victoire de l’OL, la capitaine des Fenottes a parfaitement rempli son rôle de leader sur le terrain en tenant sa défense et en inscrivant trois réalisations.

Janice Cayman – 6

Elle a bien failli marquer juste avant la pause sur un petit centre d’Hegerberg. Mais la portière russe a réalisé une parade réflexe exceptionnelle pour détourner le ballon repris du torse par l’internationale belge. À part ça, Janice Cayman s’est montrée disponible sur son côté gauche en n’hésitant pas à proposer des solutions en combinant avec Amel Majri.

Amandine Henry – 6

Quelques ouvertures lumineuses, notamment à destination de Nikita Parris. Un travail de l’ombre à la récupération irréprochable. Amandine Henry a tenu la baraque au milieu de terrain, permettant à ses attaquantes de se libérer devant. Remplacée à la 59′ par Delphine Cascarino.

Saki Kumagai – 6

Aux côtés d’Amandine Henry, l’internationale japonaise a semblé sereine. Propre dans ses transmissions, Saki Kumagai a fluidifié le jeu lyonnais tout en se montrant présente à la récupération.

Dzsenifer Marozsán – 9

Éblouissante en première période, l’internationale allemande a parfaitement orchestré le jeu lyonnais ce mercredi après-midi. Auteur de l’ouverture du score sur pénalty (1-0, 12′), Dzsenifer Marozsán a également offert trois passes décisives. La première pour Wendie Renard qui de la tête a triplé la mise (3-0, 32′). La seconde pour Amandine Henry, qui suite à un coup-franc travaillé par Marozsán a légèrement dévié le ballon en le prolongeant dans les buts adverses (4-0, 37′). Et la dernière sur un nouveau centre à destination de Wendie Renard (7-0, 77′).

Nikita Parris – 7

Remuante est presque omniprésente sur son côté droit en première période, l’internationale anglaise a débordé, centré, semant la panique et le désordre dans la défense russe. Des accélérations fulgurantes et des débordements incessants, malgré une deuxième période plus discrète.

Amel Majri – 7

Positionnée un cran plus haut sur le côté gauche pour ce match, l’internationale française s’est montrée disponible et dangereuse sur quelques centres bien trouvés. Au pressing à la perte du ballon, Amel Majri a parfaitement bien couvert sa coéquipière à gauche Janice Cayman, jusqu’à son repositionnement dans l’axe après le remplacement d’Amandine Henry par Delphine Cascarino. La Française s’est même offert un but sur un pénalty qu’elle a elle même obtenu en fin de rencontre (8-0, 79′).

Ada Hergerberg – 9

Bien placée, toujours dans les bons coups et à l’affût dans la surface de réparation, la Ballon d’Or a logiquement inscrit le deuxième but de son équipe (2-0, 27′) en profitant d’un ballon qui traînait dans la surface. Une copie presque impeccable rendue par la Norvégienne, qui s’est offert un doublé sur un centre à ras-de-terre de Lucy Bronze (5-0, 39′). Puis un triplé sur pénalty en seconde mi-temps (6-0, 69′). Sortie à la 74′ au profit de la jeune internationale portugaise Jessica Silva, qui a effectué ses premiers pas sous le maillot lyonnais.


Photo à la Une : (@UWCL)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer