FootballFootball : Division 1

D1 Arkema : L’ASJ Soyaux en quête d’un premier succès, le Paris FC veut se relancer

La troisième journée de la D1 Arkema débute ce samedi avec quatre rencontres au programme. Zoom sur les duels entre l’EA Guingamp et l’ASJ Soyaux, et entre le Paris FC et le FC Metz.

>> A LIRE AUSSI : D1 Arkema : Marseille – Reims, duel explosif entre les promus

>> A LIRE AUSSI : D1 Arkema : Montpellier – Bordeaux, alléchant duel d’outsiders

Soyaux en quête d’un premier succès

Après une défaite (7-0 face au PSG) et un match nul en championnat (0-0 face au Paris FC), l’ASJ Soyaux se déplace sur la pelouse de l’EA Guingamp avec l’ambition de décrocher son premier succès de la saison. Après la claque reçue face au vice-championnes de France, les Soljadiciennes ont montré un meilleur visage face au PFC, sans pour autant profiter de leur supériorité numérique. Mais les Guingampaises, battues par l’OM la semaine dernière, ont des atouts à faire valoir. Destinées à lutter pour le maintien, les filles de Frederic Biancalani sont prêtes à aller au combat et remporter le plus de points possible en ce début de championnat.

Le Paris FC veut se relancer

Avec quatre points en deux journées, le Paris FC de Gaëtane Thiney, qui sera suspendue pour cette rencontre (carton rouge faceà l’ASJ Soyaux la semaine dernière) ne vise rien d’autre que le succès face au FC Metz. Mais les Parisiennes devront se méfier des Messines, qui malgré la fessée reçue par le PSG le week-end dernier, avaient montré de belles choses lors du premier acte, en rejoignant les vestiaires sur un score de parité. Pour ce déplacement périlleux au Stade Charlety, les filles de Manuel Peixoto pourront compter sur leur nouvelle recrue Sh’nia Gordon, inspirée depuis le début de saison et qui a ouvert son compteur de but face à l’ogre parisien.


Photo à la Une : (@PFCTwitter)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer