HandballHandball : Division 1

LBE : Metz sans forcer, Bourg-de-Péage sur le fil

Retour sur les matchs de samedi en LBE, avec le succès sur le fil de Bourg de Péage face à Chambray, et la large victoire de Metz face au Paris 92.

Pas le temps de souffler en LBE ! Trois jours après la quatrième journée, les équipes étaient de sortie samedi avec le début de l’épisode cinq de la saison. Retour sur le succès au bout du suspense de Bourg de Péage face à Chambray, et celui du Metz Handball qui continue son sans faute face au Paris 92.

>> A LIRE AUSSI : LBE : Première victoire pour Dijon, Toulon sur le podium

La passe de cinq pour Metz

Le sans faute continue pour le Metz Handball en LBE. Les Messines ont enchaîné un cinquième succès de rang qui leur permet de prendre les rênes du championnat. Opposées au Paris 92 d’Allison Pineau, les Dragonnes n’ont pas fait de détails et se sont largement imposées (34-21). Bien aidée par une Olga Perederiy chirurgicale avec un 7/7 au tirs, les filles d’Emmanuel Mayonnade ont maîtrisé la rencontre de bout en bout. Lors de la prochaine journée, les championnes de France se déplaceront à Mérignac alors que les Parisiennes recevront Fleury.

Bourg-de-Péage s’impose au bout du suspense

Au terme d’un match plaisant et à suspense, Bourg-de-Péage a décroché son deuxième succès de la saison en s’imposant à domicile face à Chambray (27-26). Menées pendant une bonne partie de la rencontre, les Péagoises ont fait la différence dans le money-time, dans le sillage d’une Cassandra Tollbring étincelante (6/7 aux tirs). Un succès qui permet aux Drômoises de remonter à la septième place du classement.


Photo à la Une : (@MetzHandball)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer