FootballFootball : Division 1

3 choses à savoir sur… Khadija Shaw (Girondins de Bordeaux)

Véritable révélation de ce début de saison en D1 Arkema, l’attaquante internationale jamaïcaine des Girondins de Bordeaux s’affirme comme LA joueuse à suivre cette année. Troisième meilleure buteuse du championnat derrière Ada Hergerberg (6 buts) et Kadidiatou Diani (5 buts), Khadija Shaw (22 ans) a déjà trouvé le chemin des filets à quatre reprises.

Des capacités physiques impressionnantes

« Lors d’un exercice de vivacité, elle était sur sa lancée et elle n’a pas pu freiner. Elle a pris un poteau et elle est tombée par terre. Elle allait tellement vite, qu’elle a quand même pris un poteau ! » Ses mots sont signés Charlotte Bilbault. De quoi confirmer tout le potentiel physique de la Jamaïcaine. « C’est l’enfer de défendre sur elle à l’entraînement, ajoute l’internationale française. C’est un grand gabarit (1m82). Athlétiquement, elle est au-dessus de la moyenne. »

Meilleure buteuse des qualifications pour la Coupe du monde

Auteure de dix neuf réalisations en onze rencontres lors des qualifications pour la Coupe du monde 2019, Khadija Shaw s’est muée en meilleure buteuse des qualifications et a permis à son équipe de disputer le Mondial en France. Juste avant de débuter la compétition, l’internationale jamaïcaine (22 sélections, 31 buts) signe en faveur des Girondins de Bordeaux. Durant le Mondial, malgré une passe décisive pour sa coéquipière Havana Solaun, auteure de l’unique but des Jamaïcaines dans la compétition, Shaw n’a pas pu éviter le naufrage de sa sélection, éliminée après trois défaites en poule, face au Brésil (3-0), l’Italie (5-0) et l’Australie (4-1).

Contrainte de s’exiler aux États-Unis

Marquée par un passé douloureux qui l’a vu perdre quatre de ses frères et deux de ses neveux dans des guerres de gangs et des accidents en Jamaïque, Shaw entend bien réussir sa première expérience européenne. Car avant de débarquer aux Girondins de Bordeaux, l’attaquante a écumé les pelouses américaines. Contrainte de s’exiler aux États-Unis en 2015 après l’arrêt des programmes féminins en Jamaïque, la native de Spanish Town a passé deux ans au Eastern Florida State College et joue pour les Titans en NJCAA. Par la suite, Shaw rejoint l’université du Tennessee et évolue avec les Volunteers, en NCAA, avant de faire une pige en WPSL, une ligue semi-pro américaine, avec le Florida Krush. Le tout avant d’effectuer sa dernière saison universitaire avec Tennessee.


Photo à la Une : (@FCGB Girls)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer