RugbyRugby : Elite 1

Élite 1 Féminine : L’ASM Romagnat et le Blagnac Rugby Féminin se neutralisent, les Amazones et le LOU cartonnent

La deuxième journée d’Élite 1 Féminine s’est tenue ce week-end, avec huit rencontres au programme. Si le Stade Toulousain et le Montpellier Rugby Club ont tenu leur rang en s’imposant tranquillement, l’ASM Romagnat et le Blagnac Rugby se sont neutralisés, tandis que les Amazones de Grenoble et le LOU ont cartonné.

La deuxième journée d’Élite 1 Féminine a tenu toutes ses promesses. Dans le choc des outsiders opposant l’ASM Romagnat Rugby Féminin au Blagnac Rugby Féminin, aucune des deux équipes n’est parvenue à pendre le dessus sur l’autre (14-14), au terme d’une rencontre accrochée.

>> À LIRE AUSSI : Montpellier et Toulouse assurent

De son côté, le LOU, promu cette saison en Élite 1, s’est offert un carton en écrasant l’Ovalie Caennaise (80-0). Face à l’AS Bayonnaise, pour l’autre choc d’outsiders de cette deuxième journée, l’AC Bobigny 93 Rugby a assuré, à domicile, en s’imposant (29-19). De leurs côtés, les deux mastodontes du championnat, Montpellier et Toulouse, ont assuré une deuxième victoire bonifiée. Le champion de France et son dauphin prennent les commandes de leur poule.

Les résultats de la deuxième journée

Poule 1

  • AC Bobigny 93 Rugby 29 – 19 AS Bayonnaise
  • FC Grenoble Amazones 62 – 0 As Rouen Universite Club
  • RC Chilly Mazarin 7 – 15 Lons Rugby Feminin Bearn Pyrenees
  • Montpellier RC 62 – 3 Stade Francais Paris

Poule 2

  • ASM Romagnat Rugby Féminin 14 – 14 Blagnac Rugby Feminin
  • Lille Metropole RC Villeneuvois 35 – 10 Stade Bordelais
  • Stade Toulousain Rugby 45 – 5 Stade Rennais Rugby
  • Lyon OU 80 – 0 Ovalie Caennaise

Photo à la Une : (@LaurentLavialle)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer