Football

La FIFA s’assure que les supportrices iraniennes pourront entrer librement dans les stades

Bannies des stades depuis la Révolution islamique en 1979, les supportrices iraniennes pourront désormais entrer librement dans les enceintes, à l’occasion des qualifications pour le Mondial 2022.

Lors d’une conférence consacrée au football féminin qui s’est tenue dimanche à Milan, le président de la FIFA, Gianni Infantino a obtenu par l’Iran que les supportrices pourront assister en octobre au match face au Cambodge, comptant pour les qualifications à la Coupe du monde 2022 au Qatar. « On nous a assuré qu’à partir du prochain match international en Iran, les femmes seront autorisées à entrer dans les stades de football » a signifié Infantino.

Pour rappel, une supportrice iranienne était décédée mi-septembre après s’être immolée par le feu, à la suite de son arrestation pour avoir tenté d’entrer dans un stade. Une tragédie qui avait suscité l’émoi sur les réseaux sociaux, où footballeurs, militants et célébrités s’étaient indignés, demandant de bannir l’Iran des compétition internationales.

« Nous devons avoir des femmes présentes (au stade), nous devons faire pression pour cela avec respect, mais de manière forte et énergique. Nous ne pouvons plus attendre, a poursuivi Gianni Infantino. C’est quelque chose de très important. Cela fait quarante ans que cela n’est pas arrivé, à quelques exceptions près, mais il est important de passer au niveau suivant et à la prochaine étape. »


Photo à la Une : (@AFP)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer