FootballFootball : Championnats étrangers

NWSL : Un supporter banni de stade après des insultes racistes

Le 6 septembre dernier lors de la rencontre entre les Utah Royals et les Portland Thorns, la gardienne Adrianna Franch avait été victime de cris racistes de la part d’un supporter. Après investigation, l’auteur de ces actes a été identifié et la NWSL a appliqué une sanction exemplaire.

Par le biais d’un communiqué de presse, la NWSL a informé que l’auteur des cris racistes lors de la rencontre entre les Utah Royals et les Portland Thorns le 6 septembre dernier avait été identifié. La sanction infligée par la Ligue est exemplaire.

« Après de longues investigations, l’individu auteur de cris racistes envers Adrianna Franch, la gardienne des Utah Royals FC le vendredi 6 septembre dernier, a été identifié et banni de stade au Rio Tinto Stadium. La sanction s’étendra à tous les matchs de NWSL. La Ligue ne tolérera pas ce genre de comportement. Le racisme n’a pas sa place dans notre sport. »

A l’issue de cet incident, de nombreuses actrices du championnat américain sont montées au créneau pour condamner ces actes. Christen Press, Becky Sauerbrunn, le club de Portland se sont exprimées sur le réseaux sociaux pour apporter leur soutien à Adrianna Franch.


Photo à la Une : (@TheAthletic)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer