Athlétisme

Mondiaux : Chaleur étouffante et stade vide, Doha déçoit déjà

Avec des conditions caniculaires et un faible intérêt pour la compétition, la polémique autour de l’attribution des mondiaux d’Athlétisme à Doha (Qatar) se renforce de jour en jour.

Les mondiaux d’athlétisme, c’est une grande fête du sport international. Lieux de tous les possibles, de tous les miracles, poussé par l’assistance dans des écrins olympiques. Il n’en est rien du côté de Doha où les athlètes célèbrent leur titre dans des stades quasi-vide. La chaleur et l’humidité ont compromis les épreuves de fond. Après une semaine de compétition, les mondiaux de Doha sont déjà un fiasco.

Point d’orgue d’une compétition d’athlétisme, le 100 mètres n’a pas attiré foule. Christian Coleman a célébré son premier titre de champion du monde dans un silence absolu. Preuve à l’appui, avant le début de la compétition, seulement 50 000 billets ont été vendus sur les dix jours d’épreuves. Le taux de remplissage du Khalifa International Stadium n’atteint que les 10%. Les organisateurs ont bien tenté d’offrir des places aux enfants et aux migrants, les locaux n’ont aucune appétence pour l’Athlétisme et les touristes ne se sont pas déplacés. Pour sauver les organisateurs, une belle colonie kenyane a débarqué vendredi pour animer quelques épreuves.

Le problème des conditions climatiques a également été soulevé. Chaleur étouffante et taux d’humidité frôlant les 75%, le décor est planté. Les épreuves de fond ont été émaillées par l’abandon de nombreux coureurs. Ceux qui franchissaient la ligne sortaient de l’épreuve totalement exténué, et bien loin de leur record personnel. « Totalement irresponsable », « scandaleux », les athlètes ont vivement exprimé leur mécontentement au près des instances mondiales. « On voit tous que c’est une catastrophe, qu’il n’y a personne dans les tribunes. La chaleur n’est pas du tout adaptée. C’est triste » s’est insurgé Kevin Mayer.

La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) prend acte tandis que la FIFA doit se faire des cheveux blancs. La prochaine Coupe du Monde se déroulera également au Qatar. Certes, les stades seront climatisés mais les gradins pourraient bien rester vide.


Photo à la Une : (@Jewel SAMAD/AFP)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer