Athlétisme

Mondiaux Doha : Les Françaises Zahi et Sananes éliminées en demi

Déborah Sananes et Carolle Zahi ne connaitront pas de finale mondiale. Engagées en demi-finales du 400 et 200m, elles n’ont pas réussi à se qualifier dans leur série respective. Les deux tricolores refouleront la piste en relais 4×400 et 4×100 mètres ce week-end.

Déborah Sananes, seule représentante française du 400 mètres n’a pas réussi à rééditer sa bonne performance réalisée lundi en séries (51 »76 »). La championne de France de la discipline a terminé septième (52’’24), bien loin de son record personnel (51’’55). « Je suis un peu déçue de terminer de cette façon » a expliqué la principale intéressée à l’issue de la course remporté par Salwa Eid Naser (Bahreïn).

Pour Carolle Zahi, la marche était tout simplement trop haute en demi-finale. Deuxième de sa première série, elle a terminé cinquième des demi-finales, bien loin des cadors de la discipline, la Bulgare Ivet Lalova et l’Américaine Brittany Brown. Après un bon départ, la Française a craqué dans la ligne droite pour finir en 23’’03, tout proche de son record personnel (22’’85). « C’était une course assez relevé a souligné Zahi au micro de France TV Sport. Je ne sais pas trop ce qu’il s’est passé dans la ligne droite. J’ai trop allongé mes foulées, ce ce qui a fait que j’ai perdu de la distance. C’est mon premier 200m en championnats du monde. Je ne vais pas cracher dessus. »

Les deux tricolores peuvent désormais se consacrer à plein temps à leur relais. Carolle Zahi prendra par au relais 4x100m. Déborah Sananes retrouvera le 4x400m samedi à 19h00.


Photo à la Une : (@FFA)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer