Surf

Roxy Pro France : Johanne Defay impressionnante

La Française Johanne Defay s’est qualifiée pour les quarts de finale du Roxy Pro France, ce jeudi, à Hossegor, au terme d’une prestation éblouissante. De son côté, Vahiné Fierro s’est inclinée face à Courtney Conlogue, auteure du meilleur score de la compétition jusqu’à présent.

Impressionnante d’aisance, Johanne Defay a signé une démonstration de force sur le spot de La Gavière, lors des quarts de finale du Roxy Pro France. Une prestation qui permet à la Réunionnaise de rejoindre Sally Fitzgibbons en quarts.

Face à la tenante du titre Courtney Conlogue, la Tahitienne Vahiné Fierro s’est inclinée, malgré un 6,33, sa plus haute note du heat. Mais face au 10 unanime décroché par l’Américaine, la wild-card française n’a rien pu faire.

Johanne Defay

« C’était hyper long 46 minutes, j’avais d’ailleurs hâte que ça se termineJ’ai pris un 9 et ça m’a bien mis en confiance. Je suis vraiment très contente d’avoir pris cette vague. Quand je suis sorti du tube, j’avais devant moi tous ces gens debout, tout le monde a crié, c’est très particulier, trop cool. Gagner devant la famille, c’est top. J’ai beaucoup moins d’expérience à La Gravière que Marc (Lacomare) ou Jérémy (Florès). J’avoue que je n’y ai pas passé beaucoup de temps récemment. Du coup, hier soir (dimanche), je suis venue surfer un peu le spot, il n’y avait pas de pros. Je me suis pris deux-trois bouffes et cela m’a peut-être permis de me mettre un peu dans le rythme. »

Le tableau des quarts de finale du Roxy Pro France

Heat 1 : Lakey Peterson (USA) vs Malia Manuel (HAW)
Heat 2 : Carissa Moore (HAW) vs Tatiana Weston-Webb (BRE)
Heat 3 : Sally Fitzgibbons (AUS) vs Johanne Defay (FRA)
Heat 4 : Caroline Marks (USA) vs Courtney Conlogue (USA)


Photo à la Une : (@WSL)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer