Gymnastique

Mondiaux : Les Américaines triomphent, les Françaises déçoivent

Dans le sillage de Simone Biles, les USA ont remporté une cinquième couronne mondiale consécutive, ce mardi à Stuttgart. Alors qu’elles visaient une médaille, les Françaises ont commis trois chutes et ont dû se contenter de la cinquième place, comme l’an dernier.

Et de sept. En remportant leur cinquième titre consécutif, le septième au total, les USA sont désormais à égalité avec la Roumanie, tandis que l’Union soviétique détient toujours le record de onze titres par équipe. Emmenées par l’incontournable Simon Biles, qui a décroché sa vingt-et-unième médaille mondiale (quinze d’or, trois d’argent et trois de bronze) et qui s’est rapprochée du record absolu (hommes et femmes confondus) de la Biélorusse Vitali Scherbo, les Américaines ont devancé la Russie (172,330 points contre 166,529) et l’Italie.

>> À LIRE AUSSI : Quand Simon Biles encense Mélanie De Jesus Dos Santos

De leur côté, alors qu’elles nourrissaient des espoirs de médailles, les Françaises ont dû se contenter de la cinquième place, malgré les belles prestations de Lorette Charpy et de Mélanie De Jesus Dos Santos. Si l’an dernier, les Tricolores s’étaient montrées satisfaites de cette cinquième place, cette année, la déception a pris le dessus. Pour Mélanie DJDS et Aline Friess, la finale individuelle pourrait redonner le sourire au camp tricolore, ce jeudi. La triple championne d’Europe aura l’opportunité d’épingler une nouvelle médaille et d’écrire l’histoire de la gymnastique française. En effet, jusqu’ici, jamais aucune Française n’a été médaillée mondiale dans le concours général, le plus prestigieux de la discipline.


Photo à la Une : (@DR)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer