Gymnastique

Mélanie De Jesus Dos Santos : « Je n’ai pas envie de repartir sans une médaille »

Déçue après sa terrible désillusion lors du concours général, où elle a terminé vingtième sur vingt-trois participantes, la jeune Martiniquaise Mélanie De Jesus Dos Santos entend néanmoins ramener au moins une médaille de ces Mondiaux de Stuttgart.

« Honnêtement, je me sentais bien. J’étais confiante, j’avais de la bonne énergie, l’envie de réussir. Peut-être un petit peu trop de pression, je ne sais pas. En tout cas je sais que je ne referai pas ça. C’est compliqué mentalement, je chute sur mon premier élément. Forcément, c’est dur de repartir. Sur le nouvel élément, ce n’est pas encore fixé, un peu de stress pour moi, j’ai glissé. Normalement, je sais gérer la pression. Pas là. Je me suis dit : ‘c’est mort, je n’ai plus aucune raison de continuer.’ Mais, rien que pour mon image, pour montrer aux gens que je sais réussir, je me suis dit : ‘reste sur la poutre, fais un beau sol.’ Eric (Hagard, son entraîneur) m’a parlé, j’ai entendu ce qu’il m’a dit. J’ai essayé de me remobiliser, mais ça a été compliqué. Il y a de la déception. Je vais tout lâcher, tout donner en finale, je n’ai pas envie de repartir sans une médaille. Au sol, je veux mettre le full-full. Je suis capable de le faire. Qui ne tente rien n’a rien. »


Photo à la Une : (@FFGym)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer