Gymnastique

Mondiaux : Simone Biles, vingt-deux ans, déjà dans la légende

Reine incontestée de la gymnastique depuis quelques années, Simone Biles a été sacrée pour la seizième fois, en s’offrant ce jeudi le concours général lors des Mondiaux de Stuttgart, pour la cinquième fois. À moins de dix mois des Jeux Olympiques 2020, la jeune américaine entre encore un peu plus dans la légende.

Les titres s’enchaînent, sous une pluie de louanges. À seulement vingt-deux ans, Simone Biles continue d’affoler les compteurs, en faisant tomber les records. Avec désormais vingt-deux médailles mondiales, la native de Columbus n’est plus qu’à une unité du record absolu établi par une autre légende, la Bélarusse Vitaly Scherbo.

Ce jeudi, lors du concours général, l’Américaine a signé un score de 58,999, devançant la Chinoise Tang Xijing (56,899) et la Russe Angelina Melnikova (56,399). De son côté, la Française Mélanie De Jesus Dos Santos s’est classée seulement vingtième (53,566).

Durant les qualifications, Simone Biles s’était déjà illustrée en réalisant deux acrobaties inédites et ultra complexes, qui portent désormais son nom.

Sa prestation en finale, en vidéo


Photo à la Une : (@DR)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer