Gymnastique

Mondiaux : Simone Biles dans la légende

En remportant sa vingt-quatrième médaille mondiale ce dimanche à la poutre, Simone Biles devient la gymnaste la plus titrée de l’histoire de la discipline. Impressionnant.

C’était annoncé. Elle l’a fait. Au terme d’une semaine riche en succès, Simone Biles est entrée dans légende en décrochant la lune, une vingt-quatrième médaille mondiale (la dix-huitième en or), ce dimanche, en finale à la poutre (15,066 pts). Une médaille de plus, qui permet à l’Américaine de battre le record de médailles mondiales détenu jusqu’ici par le Biélorusse Vitaly Scherbo. Une performance qui devrait s’accompagner d’une fin en apothéose, avec une ultime finale au sol, que la native de Columbus devrait remporter sauf surprise.

Mélanie De Jesus Dos Santos cinquième

La Française Mélanie De Jesus Dos Santos à de son côté terminé cinquième, avec à la clé un joli mouvement que les juges ont revalorisé après réclamation (13,966 pts). La triple championne d’Europe, qui venait avec l’ambition d’épingler une médaille lors de ses Mondiaux, repart donc bredouille de Stuttgart.

5


Comme le nombre d’éditions, entre 2013 et 2019, dont à eu besoin Simone Biles pour remporter ses vingt-quatre médailles mondiales. À titre de comparaison, Vitaly Scherbo a eu besoin de sept éditions, entre 1991 et 1996, pour atteindre son total de vingt-trois médailles.


Photo à la Une : (@DR)

Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer