FootballFootball : D1 Arkema

Zoom sur… Melissa Gomes (Stade de Reims)

De retour en sélection en février 2019 avec le Portugal après cinq ans d’absence, Melissa Gomes redécouvre également la D1 Arkema cette saison avec le Stade de Reims. Passionnée de football depuis son plus jeune âge, la numéro 9 du Stade de Reims entend bien se faire une place au sein de l’effectif d’Amandine Miquel. De la cour de récré aux pelouses de D1F, portrait de l’attaquante franco-portugaise, une joueuse pétrie de talent et au mental d’acier.

Février 2019. Melissa Gomes fait son grand retour en sélection du Portugal après cinq ans d’absence. « Une immense fierté » pour l’attaquante du Stade de Reims, mais pas une fin en soi, « le plus dur c’est d’y rester et de s’y installer, je vais tout faire pour ». Promue en D1 Arkema avec les Rémoises à l’issue de la saison dernière, la numéro 9 entend bien se faire une place en tant que titulaire au sein de l’effectif d’Amandine Miquel, qui l’avait contactée en 2016 lorsqu’elle évoluait au VGA Saint-Maur. Amoureuse du ballon rond depuis son plus jeune âge, la franco-portugaise sait où elle veut aller. Entretien avec une joueuse passionnée, au mental d’acier, et qui ne manque pas d’ambitions pour la suite de sa carrière.

Son parcours

Quand j’étais petite, j’avais pas mal de cousins qui jouaient au football et j’ai tout de suite aimé cela. A l’école je jouais toujours au foot dans la cour. Mon cousin a ensuite été mon premier entraîneur. J’ai commencé à neuf ans avec les garçons dans ma ville à Pontault-Combault. A seize ans j’ai rejoint la VGA Saint Maur et j’ai été surclassée en U18. J’ai joué en D3 et je suis partie ensuite à Juvisy (actuellement Paris FC ndlr). J’ai passé trois saisons là-bas, dont deux en U19. On a notamment réussi à atteindre la finale du Challenge U19 que l’on avait perdu face à Montpellier. La dernière année j’ai intégré le groupe D1 et j’ai eu l’occasion de disputer quelques matchs.

Par la suite je suis retournée à la VGA Saint-Maur. On a réalisé la fameuse année où on a remporté les 22 matchs de D2 pour monter en D1. Malheureusement nous avons été reléguées et je suis restée une année de plus, puis Amandine Miquel (entraîneuse Stade de Reims ndlr) m’a contacté et j’ai rejoint Reims il y a trois ans maintenant. C’est un grand club, les conditions sont idéales pour travailler et rester au plus haut niveau.

La sélection nationale

C’est toujours une fierté de pouvoir représenter son pays et défendre ses couleurs. Pendant les 5 ans où je n’étais pas appelée en sélection je n’ai rien lâché, j’ai continué à travailler pour pouvoir un jour revenir. Maintenant c’est fait mais le plus dur c’est d’y rester et de s’y installer, je vais tout faire pour. L’objectif est clair, c’est de se qualifier pour l’Euro comme les filles l’ont fait en 2017. On aura deux grosses équipes à affronter, dans notre groupe, la Finlande et l’Ecosse. Ca va être dur mais on va tout faire pour décrocher notre billet pour la Coupe d’Europe.

La joueuse qui l’a le plus impressionné

J’ai bien aimé l’Américaine Tobin Heath (match amical Portugal Etats-Unis en septembre dernier ndlr). Shirley Cruz également, l’ancienne joueuse du PSG. J’aime son style de jeu et sa vision du jeu, je trouve que c’est une très bonne joueuse.

>> A LIRE AUSSI : Cinq questions à … Melissa Gomes (Stade de Reims)


Photo à la Une : (@StadedeReims)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer