FootballFootball : UEFA Women's Champions League

Ligue des Champions : Les notes des Lyonnaises face au Fortuna Hjorring

L’Olympique Lyonnais a pris une sérieuse option sur la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions en s’imposant tranquillement sur la pelouse du Fortuna Hjorring (4-0). Retrouvez les notes des Lyonnaises lors de cette rencontre.

>> A LIRE AUSSI : Ligue des Champions : 100ème réussie pour l’Olympique Lyonnais qui écrase le Fortuna Hjorring

Les notes des Lyonnaises :

Sarah Bouhaddi 6 : Aucun arrêt à faire pour la gardienne de l’OL dans cette rencontre. Elle doit parfois trouver le temps long dans les matchs à sens unique de son équipe, mais ne peut se permettre de se relâcher à un poste très exposé.

Lucy Bronze 5 : Un bon match de sa part mais l’arrière droite des Lionesses peut faire beaucoup mieux. On ne l’a pas beaucoup vu dans cette rencontre, à la différence de son pendant côté gauche Selma Bacha. Elle a été un peu juste physiquement et a parfois manqué de précision.

Wendie Renard 6 : Une fois de plus, la patronne de la défense des Fenottes a été impériale dans ce match. Toujours aussi précise à la relance, elle s’est montrée très solide défensivement et a totalement éteint les attaquantes danoises.

Griedge Mbock 6 : Très présente sur les coup de pieds arrêtés offensifs, elle a faillit inscrire un but en fin de match d’une frappe sèche sortie de justesse par la gardienne. Un match assez tranquille défensivement, même si elle a commis une faute dans la surface qui aurait pu coûter un pénalty à son équipe.

Selma Bacha 6 : Titulaire en lieu et place d’Alex Greenwood, l’internationale espoir a marqué des points dans cette rencontre. Beaucoup de projections vers l’avant et souvent précise sur ses centres, elle a un peu accusé le coup en fin de match après avoir fournit beaucoup d’efforts.

Amandine Henry 6 : Encore un match plein de la part de la capitaine de l’OL. Elle a récupéré de nombreux ballons et s’est beaucoup projetée vers l’avant, passant proche de trouver le chemin des filets sur plusieurs situations. Remplacée par Kadeisha Buchanan (78’).

Dzsenifer Marozsan 6 : L’internationale allemande a répondu présent sans être étincelante. A la baguette sur tous les coups de pieds arrêtés, elle s’est montrée précieuse dans l’organisation du jeu, notamment dans l’avant dernière passe. C’est elle qui a obtenu le penalty en début de match. Remplacée par Delphine Cascarino (58’).

Saki Kumagai 7 : Encore une très bonne copie rendue par l’internationale japonaise. Sur le banc en début de saison, elle s’est petit à petit fait une place dans le onze de l’OL, pour y devenir une joueuse incontournable. Toujours bien placée et juste dans ses transmissions, sa présence devant la défense permet à Amandine Henry de plus se projeter vers l’avant.

Ada Hegerberg 7 : La Ballon d’Or 2018 a égalé le record de buts en Ligue des Champions d’Anna Mitag (51 buts). La Norvégienne a transformé le penalty (15’, 1-0) en début de match avant de doubler la mise d’une tête à bout portant (4-0, 53’).

Eugenie Le Sommer 7 : L’attaquante des Fenottes continue son très bon début de saison. C’est elle a inscrit le but du break de la tête, esseulée au deuxième poteau (2-0, 30’) avant de s’offrir un doublé d’une frappe soudaine aux 25 mètres qui a nettoyé la lucarne. Remplacée par Isobel Christiansen (69’).

Nikita Parris 5 : Une prestation correcte de sa part. Si elle a beaucoup combiné avec Lucy Bronze sur son côté droit, elle a parfois manqué de précision sur ses centres et de tranchant sur ses accélérations. On attend mieux de la part de l’internationale anglaise.


Photo à la Une : (@UWCL)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer