HandballHandball : Ligue Butagaz Énergie

LBE : 5 questions à … Déborah Kpodar (JDA Dijon)

Débarquée en 2016 au JDA Dijon Handball, Déborah Kpodar est petit à petit devenue incontournable au sein de l’effectif dijonnais. L’arrière gauche des Artistes a pris le soin de se confier pour Le Sport au Féminin. Le début de saison, les ambitions du club, le match face à Brest, la joueuse formée au Metz Handball nous dit tout.

Le début de saison

Il y a eu du bon et du moins bon. On a très mal commencé face à Toulon où on a été largement dominées dans le jeu. Le deuxième match face à Metz a également été compliqué, on sait que c’est toujours difficile de jouer cette équipe. On a enchaîné quatre défaites en début de saison mais on savait que l’on était capables de faire de belles choses. Il fallait retrouver les bases, se concentrer sur notre défense et se montrer plus agressives et audacieuses sur certaines rencontres. On a été récompensées de nos efforts par la suite en remportant trois succès consécutifs. Le bilan est contrasté car on a laissé filer certains matchs que l’on aurait du gagner, comme face à Fleury par exemple. La saison est encore longue et il faut continuer à travailler.

Les ambitions

On va tout faire pour terminer dans le Top 8 et participer aux playoffs. Ca va être difficile mais on va tout donner. Si on continue sur notre lancée du mois de septembre et début octobre, je pense qu’on est capable de le faire.

Le match face à Brest

Ca va être un très gros défi. Brest est en pleine forme cette saison et possède de très bonnes joueuses. On n’a pas encore parlé de ce match, on sort d’une défaite il y a quelques jours à Nice mais on va vite se projeter sur cette rencontre. On va jouer le match à fond, ce n’est pas parce que l’on va jouer Brest que l’on aura pas d’ambitions. On va tout faire pour décrocher un résultat positif. Dans le sport rien n’est jamais joué à l’avance.

L‘équipe de France

L’équipe de France reste dans un coin de ma tête, mais je dois me concentrer sur la saison avec Dijon, tout faire pour aider mon club à se qualifier pour les playoffs et on verra par la suite.

La médiatisation du handball féminin

Il y a eu beaucoup de déception. On ne comprenait pas forcément pourquoi. On est beaucoup moins diffusées que les garçons. Le niveau est assez relevé en championnat en France, l’équipe de France a régulièrement de très bons résultats. Ca a été un soulagement de voir qu’une autre chaîne s’était positionnée (Sport en France ndlr) surtout que c’est une chaîne publique donc tout le monde peut y avoir accès. Nos familles et nos proches ont la possibilité de nous voir jouer donc c’est une très bonne chose, cela peut aider le handball féminin et le sport féminin c’est une évidence.


Photo à la Une : (@Eric Bontemps/Foxaep)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer