Futsal

Futsal : 3 questions à … Marine Magnier (Futsal Marguerritois)

A l’issue d’une année 2018/2019 couronnée de succès pour le futsal féminin français, la saison 2019/2020, qui a repris ses droits le 13 octobre dernier, s’annonce palpitante. Marine Magnier, joueuse du Futsal Marguerritois et internationale en équipe de France, a pris le soin de se confier pour Le Sport au Féminin. Extraits.

Finalistes du championnat et de la Ligue des Champions l’an passé, Marine Magnier et les Marguerritoises ont entamé la nouvelle saison pied au plancher avec deux victoires convaincantes face à Picasso Echirolles et au Futsal Olympique Rivois. Si l’internationale tricolore ambitionne de tout rafler avec le club du Gard, elle sait que la tâche ne sera pas aisée, au sein d’un championnat de plus en plus relevé, où de nombreuses équipes ont vu le jour à l’issue d’une saison 2018/2019 pleine de succès. Le début de saison, les ambitions du club, les échéances internationales, celle qui porte le numéro 7 avec les Bleues nous dit tout.

L’équipe du Fustal Marguerritois pour la saison 2019/2020

Le format de la saison 2019/2020

La saison a repris le 13 octobre dernier. Cette année il y aura deux divisions pour le futsal féminin en France. La saison 2018/2019 a été très positive à tous les niveaux et la discipline commence à prendre de l’ampleur. Deux nouvelles équipes de la région grenobloise (Picasso Echirolles, Futsal Olympique Rivois) ainsi qu’une troisième formation dans la région lyonnaise (Paray le Monial Futsal) ont vu le jour.

Pour cette saison, il y aura une Ligue Nationale Nord (5 clubs) où les deux meilleures équipes seront directement qualifiées pour les phases finales. Il y a plus d’équipes (6) dans le sud étant donné que le futsal est plus développé. Les quatre meilleures seront donc qualifiées pour les playoffs, et les deux meilleures formations accèderont ensuite aux phases finales. Il y a eu une prise de conscience au niveau de l’AFF, je pense aussi que la Ligue des Champions a beaucoup aidé, elle a attiré l’attention des clubs et certains ont investit dans le futsal.

Les ambitions avec le Futsal Marguerritois

On a l’ambition de tout remporter. On sait que le niveau sera relevé, l’apparition de nouvelles équipes dans le championnat ajoute de la compétitivité, mais le but est de tout gagner. On à coeur de remporter le championnat, et la deuxième place ne nous suffit pas en Ligue des Champions (défaite en avril dernier face au Toulouse Metropole ndlr).

On a bien débuté la saison avec une victoire face au FC Picasso (8-1), et on s’est ensuite imposées face au Futsal Olympique Rivois (5-2). Le premier match a confirmé notre bonne préparation, et on a fait preuve de ressources mentales face à Rivois lors de la deuxième journée. On a rapidement encaissé un but et on a su réagir, on aurait plus vite baissé les bras l’an dernier.

Les échéances internationales

Il va y avoir des rassemblements en équipe de France cette saison. Il y aura ensuite l’Euro 2020, on n’a pas encore de dates précises car le championnat finit assez tard en futsal. On reprend mi-octobre, donc le gros de la saison se joue entre mi-janvier et mi-avril. On aura le temps de penser à tout cela.

>> A LIRE AUSSI : Marine Magnier : « Une magnifique fête pour le futsal »

Les formations de la Division sud

  • Futsal Marguerritois
  • Montpellier Méditerranée Futsal
  • Toulouse Metropole Futsal
  • Futsal Olympique Rivois
  • Paray le Monial Futsal
  • Picasso Echirolles

Photo à la Une : (@FustalMarguerritois)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.
Bouton retour en haut de la page
Fermer