FootballFootball : D1 Arkema

Olivier Echouafni (PSG) : « Je pense qu’on ne protège pas assez les joueuses »

Alors que ses joueuses occupent seules la tête du championnat après le nul de l’Olympique Lyonnais contre Dijon (0-0) le week-end dernier, l’entraîneur du Paris Saint-Germain s’est confié, à quelques semaines de retrouver l’OL pour le premier choc au sommet entre les deux équipes cette saison en D1 Arkema.

Le début de saison

« On n’est qu’à la sixième journée. On veut continuer à prendre des points. Ça se passe plutôt bien. On marque des buts, on en encaisse peu. On peut voyager. On s’occupe avant tout de nous, de notre travail. On essaye de prendre les points. Que les autres équipes se fassent accrocher, c’est leur problème. J’espère que nous ne nous ferons pas accrocher. Nous savons que dans ce Championnat, la moindre perte de points peut coûter très cher à la fin. On doit continuer notre chemin. On reste sur six victoires. On a des bases solides défensivement. »

La forme de ses joueuses

« Le match contre le PFC a été difficile pour nous aussi. L’après Ligue des champions est compliqué pour nous, on y laisse beaucoup de force et d’énergie. Je pense que c’est aussi le cas pour les Lyonnaises. Elles ont aussi été peut-être un peu en manque de réussite car les occasions, elles les ont eues. Elles n’ont pas été assez efficaces. »

Le choc face à l’Olympique Lyonnais

« Malheureusement, je trouve que c’est mal placé. Les deux équipes ont beaucoup d’internationales qui jouent énormément de matches. Je trouve qu’on ne protège pas assez les joueuses. Ça ne donne pas le spectacle attendu. Il faudrait réfléchir dorénavant à ce que le calendrier soit plus adapté. »


Photo à la Une : (@DR)

Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer