HandballHandball : Ligue Butagaz Énergie

LBE : Au bout du suspense, Brest s’offre le scalp de Metz

Au bout du suspense et au terme d’un match complètement fou, Brest s’est offert le scalp de Metz mercredi, en ouverture de la dixième journée de LBE. Dans une Brest Arena pleine à craquer, les Brestoises ont fait subir aux Messines leur premier revers de la saison et reviennent à un petit point de leur adversaire du soir.

Un match fou, plein de suspense et de rebondissements. On annonçait un duel au sommet entre les deux meilleures formations de l’hexagone depuis plusieurs saisons. Les téléspectateurs de la chaîne Sport en France et le public chaud bouillant de la Brest Arena n’ont pas été déçus. Au bout du suspense, Brest s’est offert le scalp de Metz, grâce à un but dans les dernières secondes de l’incontournable Ana Gros, étincelante dans cette rencontre (10 buts).

L’exploit est d’autant plus retentissant que les filles de Laurent Bezeau restaient sur deux contre-performances en championnat. Après un début de saison canon, les Bretonnes avait accusé le coup avec un match nul face à Nantes et une défaite contre Dijon. Dos au mur, Amandine Tissier et ses coéquipières ont déjoué les pronostics et ont fait subir aux Messines leur premier revers de la saison.

Une superbe vitrine pour le handball féminin

Diffusée sur la chaîne Sport en France, la rencontre entre les deux formations a tenu toutes ses promesses. Une excellente nouvelle pour les suiveurs de la LBE, qui ont eu l’occasion de se régaler devant un match d’une grande qualité, qui regroupait de nombreuses joueuses internationales. Une superbe vitrine pour le handball féminin français, et une soirée parfaite donc, sauf pour les Dragonnes, éteintes par les Rebelles au terme d’une partie endiablée.


Photo à la Une : (@BertrandDelhomme/LFH)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer