FootballFootball : UEFA Women's Champions League

Ligue des Champions : Les mots de Jean-Luc Vasseur et d’Amel Majri (Olympique Lyonnais)

L’entraîneur de l’Olympique Lyonnais et la milieu de terrain Amel Majri étaient en conférence de presse, pour évoquer le huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions face au Fortuna Hjorring, qui aura lieu ce mercredi à 16h30. Extraits.

Les mots de Jean-Luc Vasseur :

« On a toujours une volonté de s’améliorer. Il faut trouver un équilibre. Nous devons respecter l’adversaire. Il ne faut rien leur donner. On travaille pour avancer. C’est une semaine à trois matches. Nous essayons des formations et des tactiques différentes. Les filles progressent bien, c’est agréable d’évoluer avec elles. On va jouer avec beaucoup d’implication. On ne peut se passer de personne. »

« C’est toujours difficile de jouer contre des équipes basses. On essaye de trouver des solutions. J’espère qu’à l’avenir nous aurons le moins de match possible comme celui de Dijon. Cette rencontre nous ramène à la réalité. Il y a des choses que je ne veux pas voir dans le foot féminin, comme le fait de gagner du temps. Cela fait partie des choses qui agacent. Les filles font preuves d’une grande application. Le niveau monte et il faut se préparer à ça. »

Les mots d’Amel Majri :

« Si on atteint les quarts de finale, les équipes commenceront à être très costauds. C’est la meilleure compétition. On détient le titre donc tout le monde veut nous battre. Sur le plan personnel, c’est à moi de confirmer et de continuer dans ma forme actuelle. J’essaye de le faire au maximum. Ada Hegerberg ? C’est une joueuse collective. Les records sont certainement dans un coin de sa tête, mais elle pense à l’équipe. »


Photo à la Une : (@OLFéminin)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer