FootballFootball : UEFA Women's Champions League

Ligue des champions : Le PSG veut imiter l’OL et rallier les quarts

Le Paris Saint-Germain reçoit ce jeudi soir à Jean-Bouin les Islandaises du Breidablik FC. Victorieuses à l’aller (0-4), les Parisiennes ont déjà quasiment assuré leur place en quart de finale de la Ligue des Champions.

Ce huitième de finale retour de Ligue des champions devrait être une formalité pour le Paris Saint-Germain. Déjà vainqueur en Islande il y a quinze jours (0-4), les Parisiennes s’avancent sans pression, ce jeudi soir, au moment de retrouver le Breidablik FC.

En tête de la D1 Arkema, toujours invaincu cette saison, le vice-champion de France marche sur l’eau depuis quelques semaines. « On a fait un bon match aller, on s’est mis dans les meilleures conditions en vue d’une qualification, mais nous n’avons fait que la moitié du chemin, avertit quand même Olivier Echouafni. À nous de terminer le travail demain (aujourd’hui) avec beaucoup de sérieux et beaucoup d’application et avec je l’espère, une victoire au bout, poursuit l’entraîneur parisien. Il ne faudra pas leur laisser d’espoir, pour cela, il faudra être vigilant, et bien organisé. Et jouer avec nos qualités. Depuis plusieurs semaines, il y a un vrai fond de jeu qui se met en place, je vois des joueuses qui prennent confiance et qui sont heureuses d’être sur le terrain. »

Une rencontre qui devrait permettre à Olivier Echouafni d’insuffler du sang neuf dans son équipe, en lançant des jeunes et en faisant souffler certaines cadres. De quoi souffler un peu, dans une longue semaine, du Classico remporté le week-end dernier (0-5), à ce match de Ligue des champions, en passant par la réception de Guingamp dimanche prochain.


Photo à la Une : (@PSG)

Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer